+ Toutes les playlists

La première épicerie zéro déchet de Montréal ouvrira en juin

Crédit photo : Pixabay (libre de droits)
La première épicerie zéro déchet de Montréal ouvrira en juin
As-tu déjà entendu parler du mouvement Zéro Déchet? Ce mouvement environnemental a pour mission de réduire au maximum le gaspillage et le nombre de déchets produits par chacun. Pour y parvenir, une des solutions les plus évidentes est de limiter la quantité d’emballage que l’on consomme. Mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. C’est d’ailleurs face à cette réalité que quatre amies étudiantes en science environnementale à l’UQAM ont eu l’idée, un soir autour d’une bière, d’ouvrir une épicerie zéro déchet en plein de cœur de Montréal.

Cet ambitieux projet a rapidement pris forme, et c’est en juin prochain que les filles vont inaugurer l’épicerie LOCO. Si on ne connait pas encore l’adresse exacte, on sait que l’épicerie sera située sur St-Denis au nord de Jarry, dans le quartier Villeray. Un grand local de 1500 pi2 qui favorisera au maximum l’utilisation de matériaux recyclés.

C’est quoi une épicerie zéro déchet?

Mais ça consiste en quoi au juste une épicerie zéro déchet que tu me demandes? Attends, je t’explique ça tout de suite! Les 4 cofondatrices, Marie-Soleil, Andréanne, Martine et Sophie se sont donné pour mission d’offrir une alternative à l’épicerie conventionnelle. Elles ont donc décidé d’ouvrir un commerce où il sera possible de tout trouver en un seul endroit : des produits alimentaires aux produits cosmétiques. Les produits qui seront en vente à l’épicerie LOCO seront tous disponibles en vrac, et provenant le plus possible de producteurs locaux. Quand on pense aux produits en vrac, on pense surtout aux denrées sèches comme les noix ou les légumineuses. Mais à l’épicerie LOCO tu pourras aussi te procurer des produits frais tels que du tofu ou des huiles par exemple. Le lait sera offert dans des pots en verre consigné. En fait tu y trouveras même du dentifrice en vrac! Et pour être sûres de limiter au maximum le gaspillage, les 4 copropriétaires travaillent  avec des traiteurs qui utiliseront les restants pour créer des plats prêts-à-manger. La seule chose qui ne sera pas disponible (en tout cas pour l’instant), c’est de la viande.

Comment ça marche concrètement? Il suffit de te présenter avec tes pots et tes sacs réutilisables et de les remplir de ce qu’il te faut. Un service de consigne et stérilisation des bouteilles sera aussi offert sur place. C’est pas plus compliqué que ça! Ça demande juste un peu plus de préparation avant de t’y rendre!

4 trucs pour réduire le gaspillage :

D’ici à l’ouverture de l’épicerie, si toi aussi tu veux faire ta part et poser des gestes bons pour l’environnement, voici 4 trucs faciles à adopter :

1-) Faire une liste d’épicerie
Ben oui, simple de même! Planifier d’avance ses repas permet de n’acheter que le strict minimum et s’assurer de tout consommer sans perte.

2-) Congeler ce qui est en trop
Encore une solution toute simple. T’as fait un gros pâté chinois et après 3 jours t’es vraiment tanné d’en manger? Congèle le reste. Tu peux te faire des portions individuelles, ça fait des lunchs!

3-) Composter
J’avoue que ce n’est pas toujours très appétissant, mais c’est ô combien simple et écologique. Même si tu n’as pas de jardin, de plus en plus d’arrondissements adoptent des mesures en faveur du compostage et distribuent des bacs de collectes.

4-) Amener tes sacs réutilisables à l’épicerie
Encore quelque chose qui semble évident et pourtant! Malgré le fait que la majorité des grandes chaînes d’épiceries font déjà payer les sacs de plastique, ça ne suffit pas pour réduire de façon significative leur nombre. Au point où le maire Coderre a fait adopter une loi qui bannira les sacs plastiques dans les commerces de l’île de Montréal d’ici quelques années.

Sources: 
La Presse +
Salut Bonjour
Médium Large
Journal Métro