+ Toutes les playlists

Les meilleurs CROISSANTS pour la fête du croissant de Montréal

Crédit photo : Christine Plante
Les meilleurs CROISSANTS pour la fête du croissant de Montréal
« À 30 ans, une femme doit choisir entre son derrière et son visage » a dit un jour Coco Chanel.
 
Coco a probablement choisi le premier, question de pouvoir porter ses tailleurs indémodables jusqu’à la fin de l’éternité. Quant à moi, avec le métier que j’ai choisi, je devrais peut-être investir dans une bonne crème de jour…
 
C’est qu’un TOP croissant ne vient pas sans ses quelques grammes de beurre!
 
Le pire, c’est que quand un croissant est vraiment réussi, il se produit une chose extraordinaire... Ces petits nuages dorés ensorcellent nos sens : on ne se rend pas compte qu’on est en fait en train de manger une grosse cuillérée à soupe de beurre!
 
Pour qu’il soit non seulement réussi, mais véritablement FABULEUX, la croûte doit être bien craquante, et le cœur fondant et moelleux, élastique presque. Une fois que vous aurez croqué le quignon plus croquant, sentez la mie, vous verrez qu’il s’en dégage un arôme lactique : ce sont les levures qui ont délicieusement travaillé. Continuez à déshabiller les plis, il y aura des paillettes de pâte feuilletée partout et c’est parfait, ça fait partie du plaisir.
 
J’en ai discuté avec le maître incontesté du croissant à Montréal, un homme gentil et passionné, complètement dédié à sa mission de faire les meilleurs croissants du monde - ou de Montréal, selon les goûts. 16 ans après ses (misérables) premiers essais, Franck Dury-Pavet est le père du LÉGENDAIRE croissant du Fous Desserts, avenue Laurier. Il est aussi le fondateur de la fête du croissant qui aura lieu ce samedi dans plus de 75 boulangeries/pâtisseries et autres lieux gourmands de Montréal et de partout au Québec jusqu’à la Gaspésie et même des Îles-de-la-Madeleine, de l’Ontario à PARIS! Oh oui! Après 5 éditions, il s’est payé le luxe de voir grand. Juste pour vous donner un ordre de grandeur, l’équipe du Fous Desserts se prépare en ce moment même à rouler pas moins de 4 500 croissants pour le grand jour. Ce sera donc l’occasion de s’enfiler les ribambelles de croissants, qui seront servis pour 1$ aux quatre coins de la ville.



Alors préparez votre samedi matin, car on annonce pour Montréal du soleil, du café au lait, et beaucoup, beaucoup de pâte feuilletée.
 
Voici donc les plus sexys (à noter que ceux-ci ne sont pas nécessairement dans le listing de l’événement)!

On vous invite à compléter cette liste samedi dans une boulangerie! 


Le pain dans les voile

Cette boulangerie reconnue pour sa merveilleuse baguette s’en tire aussi très très bien au chapitre des croissants. Essayez le classique, ou encore un de ces décadents spécimens au beurre d’érable.






Première Moisson

Sur une note plus originale, sachez que le Première Moisson offre depuis quelques jours à peine, des croissants garnis. Le croissant ne se démarque pas spécialement, mais enrobé de choses divines, ça passe, tsé. Quatre saveurs sont offertes à ce programme coloré : miel & sésame (des saveurs intéressantes et pas trop sucrées), framboises & pistaches (un peu comme si on avait étendu la confiture pour vous... Lazy quand même! Mais une belle idée pour les déjeuners au lit), fromage (sans surprises) et praliné aux noisettes (DÉCADENT à souhait). 


 

Mamie Clafoutis
(plusieurs succursales) 

Beaux petits croissants, bien faits, avec des ingrédients soigneusement sélectionnés chez la toujours réconfortante Mamie. 






La brioche à tête

Que de beaux arômes et un accueil toujours adorable dans cette petite tanière pleine de saveur. 
 

***
 
ET MAINTENANT, on entre dans la Sainte Trinité des trois croissants les plus FOUS-MALADES de Montréal. Entre les trois, mon cœur balance : 

Les Co'pains d’abord

Les co'pains d’abord ont plusieurs succursales à travers la ville, vous avez donc de bonnes chances de goûter ces délicieux échantillons de paradis sans avoir à faire de détour jusqu’au 7e ciel! Et sachez que pour un nirvana encore plus jubilatoire, vous pouvez vous laisser séduire par leur croissant au chocolat noir 70%. L’éden.  
 





Fous Desserts

La réputation de ces champions n'est plus à faire. Si vous ne les avez jamais goûtés, courez. 




​Pâtisserie Kouign Anamm

J’ai un petit (gros) faible pour ces derniers, servis dans une minuscule boulangerie de l’avenue du Mont-Royal qui embaume les passants de ses saveurs beurrées tous les matins. On y entre comme dans une alcôve où la température est toujours un peu décalée par rapport à l’extérieur. On dirait que l’air est plein de levures en suspension et c’est souvent bondé. Mais la petitesse de l’endroit empêche à la file de devenir interminable, ce qui fait qu’en quelques minutes on finit toujours par y trouver son bonheur. Les quiches y sont aussi majestueuses, et bien sûr le kouing Amann, un gâteau tout simple fait de pâte de croissant sucrée et caramélisée.



​Par ici les chéris! 
 
Photos: Christine Plante