+ Toutes les playlists

Le Port de Montréal sera complètement transformé pour le 375e anniversaire de la ville

Crédit photo : Capture d'écran Youtube
Le Port de Montréal sera complètement transformé pour le 375e anniversaire de la ville
La nouvelle a été officialisée hier : la jetée Alexandra et la gare maritime Iberville dans le Vieux Port de Montréal seront rénovées pour le 375e de Montréal. Ce projet, qui coûtera en tout 78M$, sera financé à la fois par les instances municipale et provinciale, et sera terminé à temps pour la fête.

Les travaux sont déjà commencés depuis un moment, et visent à redonner un souffle de vie à la jetée construite en 1901 nous apprend le Métro. Parmi les changements, il y aura un nouveau toit vert, un centre d’interprétation de l’activité marine et une nouvelle gare maritime. La gare principale et la gare secondaire seront refaites, et de nouvelles places publiques viendront les agrémenter. De nouvelles bornes de recharge électrique seront ajoutées au stationnement, ainsi que des supports à vélo. D’ici 2019, une tour d’observation viendra compléter le tout.

Pendant toute la durée des travaux, les bateaux de croisières seront redirigés vers d’autres quais, à l’est du pont Jacques-Cartier. Des navettes sont prévues pour rediriger les passagers de ces bateaux vers l’aéroport Montréal-Trudeau ou le Vieux Port.

Le financement des travaux va bon train, malgré l’absence d’aide du gouvernement fédéral. Québec investira ainsi 20M$ dans la réfection du terminal de croisières alors que la Ville de Montréal fournira 15M$. L’Association portuaire de Montréal (APM) devra réviser ses dépenses des prochaines années afin d’être en mesure de combler le 43M$ nécessaire pour couvrir toutes les dépenses de ce projet. 

Le but du projet est « d’être capable d’offrir un lieu d’accueil qui est à la hauteur de ce que les compagnies de croisière veulent avoir », souligne le président de la Chambre de commerce. Le projet bénéficiera aussi grandement aux touristes de Montréal, et finalement, aux Montréalais eux-mêmes.