+ Toutes les playlists

De belles lignes toutes croches ont été tracées pour les cyclistes montréalais

Crédit photo : Johana Laurençon
De belles lignes toutes croches ont été tracées pour les cyclistes montréalais
Visiblement, ça n’a pas été une très bonne semaine pour les cols bleus en terme de rendement… À différents endroits de la ville de Montréal, on peut spotter des lignes tracées en zigzag sur les pistes cyclables.  

D’après les propos recueillis par le Journal de Montréal, le quotidien a repéré dans les secteurs d'Ahunstic, Rosemont et le Plateau-Mont-Royal des lignes sinueuses qui rappellent le fameux jeu serpent échelle.
 
Le journal cite en exemple la rue Lajeunesse, entre Chabanel et Henri-Bourassa, dont les deux lignes de la piste cyclable retiennent un peu trop l’attention des automobilistes et des cyclistes tellement elles sont ridiculement courbées.

Plus tôt cette semaine, les cols bleus de l’arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie (RPP), également responsable du marquage de l’ensemble des arrondissements de la ville, ont été pointés du doigt pour avoir tracé des lignes qui s’effaçaient rapidement. La raison principale? La peinture avait été appliquée directement sur du gravier, dans des rues non nettoyées de deux arrondissements.
 
La situation est assez drôle, car la police annonçait également qu’elle allait cibler les cyclistes en état d’ébriété. Si tu te fais pogner, tu pourras dire que tu suivais simplement les lignes, peut-être que ça aidera ta cause haha! Vraiment très subtil cher journal de Montréal!

Crédit Photo: Capture d'écran

Mais une question persiste : Que s’est-il passé pendant le traçage des voies cyclable?
a)   Les cols bleus ont un humour douteux
b)   Les cols bleus n’aiment pas les cyclistes
c)   Les cols bleus sont vraiment nuls à chier à leur job
d)   Les cols bleus étaient sous l’influence de l’alcool (ou autres substances)
e)   Les cyclistes et les cols bleus ont joué à une partie de serpent échelle sur les rues de            Montréal
f)    Toutes ces réponses