+ Toutes les playlists

Sept prédictions pour la nouvelle saison de Game of Thrones

Crédit photo : Arya Stark, Saison 6, Watchers on the Wall
Sept prédictions pour la nouvelle saison de Game of Thrones
Valar morghulis, les amis. Je me présente: Louis-Philippe de la maison Pilon, roi des nerds, seigneur des Marches de La Petite-Patrie et Snapchat buddy des dragons. Je serai votre guide pour cette nouvelle saison de Game of Thrones. Si vous êtes comme moi, ça fait trois mois que vous n'avez pas dormi, parce que vous êtres trop “pumped” pour le retour de la meilleure série “on TV.” Ma blonde songe à me laisser. Donc, voilà, je suis très content.

Maintenant, pour les geeks qui veulent me défier sur le plan des connaissances, sachez que j’ai lu tous les livres de la série (même la grosse encyclopédie plate), j’ai vu tous les épisodes, lu tous les “recaps” et les “think pieces” possibles, et écoutés tous les podcasts. Non, j’ai pas ça, une vie, mais je suis surqualifié pour écrire cet article. Alors, sans plus tarder, voici ce qui va se passer. 
 


1. Le déroulement de l’histoire va s’accélérer, beaucoup.

Débutons par le macro, les événements qui prennent place à Westeros et Essos depuis cinq saisons s’enchaînent parfois à pas de tortue. Genre, Daenerys qui est pognée dans les maudites villes “boring” à essayer que tout le monde l’aime, même si elle arrive avec trois dragons géants qui adorent manger des enfants. Hard sell… Au départ, les créateurs de la série pouvaient se permettre de prendre leur temps, ayant plusieurs saisons devant eux pour approfondir et explorer le monde qu’ils élaborent pour nous. Toutefois, ce luxe de temps ne leur est plus permis, car il reste tout au plus trois saisons pour raconter l’histoire, incluant celle qui débute dimanche. Benioff & Weiss ont toujours soutenu qu’ils voulaient conclure le récit en sept saisons, mais des rumeurs courent qu’ils se plieront au désir d’HBO et continueront jusqu’à une huitième saison. D’une façon ou d’une autre, c’est un maximum de 30 heures de télé pour terminer une des plus intenses sagas jamais filmées. Il est essentiel de commencer à boucler la boucle et à rassembler tous les protagonistes dans un même endroit, pour le combat final entre le bien et le mal. Je pense que nous sommes quittes pour une saison remplie de rebondissements, sans lenteurs, qui satisfera les amateurs d’émotions fortes.

2. Un Bolton doit mourir.

Ah ces chers Bolton, Roose et Ramsay, nos gentils psychopathes de service! Sympathique dynamique relationnelle que celle de la dynastie Bolton. Vous vous souvenez peut-être de cette scène, lors de la dernière saison, où Roose raconte à son fils comment il a violé sa mère, afin de le concevoir. Champêtre… Donc, voilà, pas la relation la plus saine. De plus, Ramsay est assez ambitieux et je suis pas mal sûr qu’il aimerait bien être lord Bolton, à la place de son père. Plusieurs facteurs qui me font croire que Roose ne survivra pas à cette saison et qu’il périra de la main de son fils. On préférerait tous que ce soit le jeune qui crève, et une certaine scène de bataille aperçue dans les trailers me donne un mince espoir, mais je doute que les créateurs soient prêts à se départir d’un vilain aussi terrifiant.


3. Cersei choisit la violence.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, les zélotes religieux ce n’est pas trop mon truc. Donc, cette saison nous offrira une rare occasion de « prendre » pour Cersei Lannister. Vous vous souvenez peut-être que la dame ne semblait pas apprécier la « walk of shame » qui lui a été imposée la saison dernière comme pénitence par le High Sparrow, afin qu’elle expie ses péchés. Je pense que le grand prêtre et ses disciples vont regretter de l’avoir remise en liberté. Elle pourra compter sur l’aide de la famille Tyrell, une des plus puissantes du royaume, puisque Margaery et Loras ont eux aussi subi les outrages des Sparrows, ainsi que sur l’assistance de cet immense chevalier qui n’a pas l’air super chill. Je prédis que le sang des fanatiques irriguera les rues de King’s Landing.

4. Sansa choisit la… violence! #QueenInTheNorth

Lorsqu’on lui a demandé de décrire en quelques mots son personnage cette saison, Sophie Turner, qui incarne Sansa Stark, a répondu : « Boss. Ass. Bitch. » Trois petits mots qui nous permettent d’espérer que l’aînée des filles Stark soit enfin apte à prendre son destin en main et à se venger des vexations qu’elle subit depuis le début de la série. Des photos de la nouvelle saison, qui la montre habillée en première dame de la maison Stark, soutiennent cette théorie. Préparez-vous à acclamer la nouvelle Queen in The North! Ou pas, puisque cette œuvre ne nous donne jamais ce que l’on espère.
 
Source : HBO 

5. Le Wall va tomber.

Cette prédiction n’est basée sur aucune photo ou aucun trailer, mais purement sur mes capacités d’analyse (et sur celles de nombreux fanatiques de la série.) Un mur de 700 pieds de haut qui s’effondre ça donne une scène de télé assez époustouflante. Ça permet aussi d’accélérer l’histoire (voir prédiction #1), plus rien n’empêchant les White Walkers de déferler sur Westeros ; un « win-win » pour les réalisateurs de la série. Donc, si ce n’est cette saison, je suis convaincu que ça aura lieu avant la fin de l’histoire.

6. Le retour en force de Bran Stark. Hodor!

Après avoir été recueillis par les Children of the Forest, à la fin de la saison 4, Bran, Hodor et Meera ont été complètement absents de la cinquième saison de GoT. Je crois que certains d’entre vous ont probablement oublié leur existence. Il faut remédier à cette situation, car le jeune Stark jouera un rôle de premier plan dans la saison qui vient. Sous la tutelle du Three-eyed raven, Bran découvrira comment utiliser de manière efficace les pouvoirs magiques qui sommeillent en lui. Si l’on se fie aux trailers, ses visions, qui lui permettent d’explorer le passé, le présent, ainsi que le futur, serviront d’outil narratif aux créateurs de la série, afin de nous dévoiler le mystère du lignage d’un certain bâtard Snow. (Ne cliquez pas sur ce lien si vous êtes farouchement anti-spoilers : R + L = J.)


Source : TV line

7. Jon Snow est mort. Vive Jon Snow.

Jon Snow est mort. On l’a tous vu dans la dernière scène de la saison 5, gisant dans une mare de sang, poignardé par ses frères du Night’s Watch. Mais bon, au cas où vous l’auriez oublié, la magie existe à Westeros. Thoros of Myr a ressuscité à plusieurs reprises Beric Dondarrion, lors de la saison 3. Thoros est un prêtre du Lord of Light, tout comme Melisandre qui, de manière très pratique, est revenue au Wall juste avant l’assassinat de lord Snow. Donc, je ne dis pas qu’elle va ressusciter Jon Snow mais… oui, en fait, elle va totalement ressusciter Jon Snow. Il est le héros de la série, donc malgré ce que répètent tous les acteurs et créateurs de la série, il est impossible qu’il soit définitivement mort. Ça irait à l’encontre de toutes les règles de l’épopée fantastique. Et, oui, George R. R. Martin se plait à déjouer nos attentes, mais il doit tout de même respecter quelques conventions de base. Genre, tu ne tues pas ton personnage principal juste pour choquer tes lecteurs. Par contre, tu peux t’amuser un peu en le tuant pour mieux le ressusciter. (Tu le libères ainsi du serment le liant au Night’s Watch et il peut prendre la tête des armées du North pour aller décapiter Ramsay Bolton! Whaaaaaat!)

Et voilà, sept prédictions comme les sept dieux qui régissent le quotidien des habitants de Westeros. Je me trompe sûrement, mais j’espère ne pas me fourvoyer en prédisant une saison du tonnerre, après une saison cinq un peu décevante. Winter is coming, my friends.