+ Toutes les playlists

Non, l'itinérant du métro Joliette n'a PAS perdu un de ses violons

Crédit photo : Facebook Marie-Philippe ML
Non, l'itinérant du métro Joliette n'a PAS perdu un de ses violons

Avais-tu entendu parler de Mark Landry, cet itinérant musicien de la station de métro Joliette qui s’est fait voler son violon? Suite à une publication Facebook d’un internaute touchée par la situation, son histoire a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et a donné lieu à un bel élan de solidarité et de générosité. Ça n’aura pris que quelques heures pour que l’homme se voit offrir non pas un, mais bien deux nouveaux violons! Le premier est un don de Guillaume de l’Isle, propriétaire de la boutique montréalaise L’Émouleur, interpellé par son histoire. Le deuxième lui a été offert devant les journalistes, par l’Orchestre Métropolitain de Montréal et La Maison du violon. L’histoire, très belle, aurait pu s’arrêter là. Sauf que...

Dès le lendemain matin, on apprenait que Mark Landry avait déjà perdu un de ses deux nouveaux violons, celui offert par l’Orchestre Métropolitain de Montréal. Il faut dire que l’homme originaire du Nouveau-Brunswick est quasiment aveugle. Mais non, finalement il semblerait que son instrument soit auprès d’un de ses amis, à qui il l’aurait lui-même prêté...

Comme si ça ne suffisait pas, peu de temps après des citoyens annoncent avoir retrouvé le vieux violon « volé » dans une ruelle proche du métro Joliette. Donc l’homme qui mardi matin n’avait plus de violon en a maintenant 3 en sa possession! Pour le plus grand plaisir de ses nombreux fans, habitués de l’entendre jouer du Vivaldi, du Mendelssohn ou du bluegrass.

Ah oui! Et à travers toute cette affaire, il aura aussi eu la chance de se faire offrir une nouvelle paire de chaussures, gracieuseté de la boutique Yellow sur la promenade Ontario.
 
L’histoire finit bien pour Mark en fin de compte, mais il faut peut-être se questionner sur la provenance de nos sources et des faits !