+ Toutes les playlists

Arte & Farina : la boulangerie italienne à son meilleur

Crédit photo : Sophie Ginoux
Arte & Farina : la boulangerie italienne à son meilleur
Depuis son ouverture à l’automne 2015, la petite boulangerie Arte & Farina, établie dans le Centre-Sud, ne désemplit pas. Elle a tout de suite séduit les gens du quartier, mais est aussi devenue une destination à part entière avec sa panettone, commandée en moins d’un mois à plus de 2000 exemplaires! J’ai donc été à la rencontre des deux chefs propriétaires de l’endroit afin de me faire ma propre idée.

Crédit photo Sophie Ginoux

Lorsqu’on arrive sur place, on remarque tout de suite devant le comptoir chaleureux en bois de grands longuets (un mètre approximativement), ces fins bâtons de pain croustillants très populaires en Italie que l’on mange tels quels ou autour desquels on enroule du prosciutto. Ils se déclinent ici en différentes saveurs salées, dont une jouissive aux olives. Tout près de là, les deux chefs travaillent sous nos yeux. Le premier, Sandro Carpené, est chef de formation. Il est arrivé au Québec en 2010 et a évolué au Buonanotte et à la boutique Travaglini avant de monter Arte & Farina avec son complice Mirko d’Agata, ancien pizzaiolo et chef pâtissier formé par le maître boulanger Gianfranco Fagnola.

Crédit photo Sophie Ginoux

Avec un tel duo à sa tête, la boulangerie Arte & Farina ne pouvait demeurer inconnue très longtemps. On va donc y chercher de délicieuses panettone, mais aussi bien d’autres gourmandises italiennes salées et sucrées. Vu qu’il y a quelques places le long d'un charmant mur de briques pour manger un bout sur place, je choisis de goûter la sacro-sainte pizza et sa version calzone. Quel bonheur! La pâte, assez épaisse, est presque aérienne, la sauce tomates est divine et les ingrédients placés dessus sont frais et de grande qualité.

Crédit photo Sophie Ginoux

Pour ceux qui voudraient goûter autre chose sur place que de la pizza, la boulangerie propose aussi de superbes sandwichs réalisés avec la même qualité d’ingrédients dans des pains focaccia et ciabatta maison à se rouler par terre. On peut aussi opter pour un tramezzino, un sandwich inversé que je n’ai pas testé.

Crédit photo Sophie Ginoux

Toutefois, il vaut mieux se garder une place (ou acheter pour emporter) pour les desserts. Ils sont ici tout aussi authentiques que les spécialités salées. Gâteaux, biscuits, desserts saisonniers comme la colomba, une brioche à dévorer à Pâques; le choix est dur. J’opte finalement pour un beignet savoureux et aérien que l’on me remplit à la minute d’une préparation au choix. Celle de crème pâtissière et Marsala est tout simplement divine, je vous la recommande. Et vous enjoins plus largement à rendre visite à cette boulangerie italienne qui a séduit de nombreux foodies de Montréal. Une belle découverte!

Crédit photo Sophie Ginoux
 
Arte & Farina
1256, rue Ontario E, Montréal
514-999-8922