+ Toutes les playlists

5 manifestations artistiques à découvrir ce printemps

Crédit photo : TONI HAMEL AS BEAUTIFUL AS RAINBOWS, 2015, Galerie Youn
5 manifestations artistiques à découvrir ce printemps
C’est le printemps, enfin. La ville renaît peu à peu, les oiseaux gazouillent et (insérer les mille autres clichés.) Pour nous défaire un peu du déjà-vu, pourquoi ne pas aller visiter les expositions présentées à Montréal, ce mois-ci? Un excellent moyen de te dire : “j’vais mettre mon plus beau linge, sortir dehors, et aller dans des endroits où je vais côtoyer des belles gensses cultivées.” Voici cinq spots qui te permettent de faire exactement cela.


Can You Sue Ppl For Stealing Tweets? Isn’t That Playjarism? (Centre Phi)
Source : Centre Phi 

D’abord reconnu comme un pionnier dans le domaine du marketing et de la pub au Canada, Paul Lavoie présente sa première exposition en tant qu’artiste visuel. Cofondateur de l’agence Taxi, l’une des plus importantes au pays, il délaisse l’univers publicitaire pour explorer le monde de Twitter, du web, et de la malléabilité du droit d’auteur dans ce nouvel Eldorado. Ses oeuvres sont un amalgame d’images et de phrases trouvées en ligne, elles ont été assemblées par de tierces parties et sont donc elles-mêmes le fruit d’une collaboration qui rend nébuleux les droits de propriété. Une façon novatrice de produire de l’art qui reflète bien l’esprit de l’époque.


Artflip 02 : Le glitch artistique (Fresh Paint Gallery)


D’abord présentée à Sherbrooke, l’exposition Artflip débarque à Montréal, chez Fresh Paint Gallery. Regroupant une soixantaine d’artistes québécois, le show impose une seule contrainte : la planche de skate comme support à la démarche artistique. Une pléthore de techniques et de styles variés sont apposés sur les boards et vous sont présentés. De plus, toutes les oeuvres sont à vendre et une partie des profits sera remis au programme skate étude de l’École secondaire du Triolet. L’art au service du sport et de l’éducation, on aime.


Papier 16 (Hangar 16 - Quai de l’Horloge)
Source : KARINE PAYETTE

Étalée sur trois jours, Papier 16 est une foire d’art contemporain d’oeuvres sur papier qui se donne pour mission de faciliter le contact entre le grand public, les amateurs d’art ainsi que les professionnels du milieu de l’art visuel. Presque toutes les galeries montréalaises seront présentes afin de faire découvrir la production des artistes qu’elles représentent. Station 16, Galerie Youn et Parisian Laundry ne sont que quelques-uns des nombreux exposants qui seront sur place. L’endroit rêvé pour trouver l’oeuvre sur papier qui rehaussera la gueule de votre salon.


Tangerine Dream Collective (Projet Pangée)
Source : Sarah Osborne

Bien qu’elle se termine le 13 avril, j’inclus cette sympathique exposition, car elle met en lumière le talent de jeunes artistes d’ici. Composé de Sarah Osborne, Joani Tremblay et Elise Windsor, le nouveau collectif Tangerine Dream propose un pop art naïf et coloré qui épouse l’esthétique actuelle, sans sombrer dans le cliché. Regroupant peinture, dessin, sculpture et photographie, on découvre plusieurs médias qui sont maniés avec dextérité et inspiration. Du bonbon pour les yeux.


Zoom In… Zoom Out… (Galerie Dominique Bouffard)

Inspiré par l’architecture et l’urbanisme, l’artiste Sylvain Lessard nous propose de « zoom in » et de « zoom out » au gré de la contemplation de ses oeuvres. Peintes à l’acrylique, ses toiles créées des effets d’optique générés à l’aide de diverses formes géométriques agencées de manière à exprimer les concepts chers à l’artiste. L’utilisation de couleur vive accentue l’effet-choc des tableaux. L’extrême précision des lignes est un clin d’oeil qui renvoie à la profession de l’artiste, architecte de formation.