+ Toutes les playlists

8 spectacles de théâtre et de danse à ne pas manquer en mars

Crédit photo : John Hall
8 spectacles de théâtre et de danse à ne pas manquer en mars

Formant l’un des couples les plus attachants et originaux du paysage télévisuel québécois pendant des années dans la télésérie Rumeurs, Sophie Cadieux et Maxime Denommée seront à nouveau réunis à La Licorne dans Des Arbres (7 mars au 15 avril), une pièce dans laquelle deux amoureux se questionnent sur leur désir d’avoir un enfant dans le contexte actuel d’austérité, de changements climatiques et de troubles politiques.
 
Crédit photo: theatrelalicorne.com


Toujours à La Licorne, les spectateurs seront plongés dans un tout autre registre avec Fredy (1er au 26 mars), le nouveau docu-théâtre d’Annabel Soutar, qui a prouvé avec Grain(s) et Béton qu’elle possédait le secret pour captiver les spectateurs avec un sujet en apparence lourd. Cette fois, l’auteure a enquêté sur l’affaire Villanueva, tué lors d’une arrestation dans un parc de Montréal-Nord. Fouillant sur les circonstances nébuleuses entourant la tragédie, elle explore les notions de profilage racial, de violence policière et d’intégration des immigrants.

Notre critique sur la pièce.  
 
Crédit photo : Page Facebook Théâtre de la Licorne


Les Grands Ballets canadiens de Montréal présenteront Préludes (10 au 19 mars, Théâtre Maisonneuve), un programme double composé de La Lueur de l’Aube, un hommage au compositeur et pianiste Rachmaninoff, et de RE — (II), une série de clins d’œil au Temple d’Angkor Wat au Cambodge.
 
Crédit photo : John Hall / www.grandsballets.com


Les amateurs de danse auront droit à un autre programme double en mars, avec la présentation de Prélude à l’après-midi d’un faune et du Sacre du Printemps de Marie Chouinard (31 mars au 2 avril, Théâtre Maisonneuve).
 
Crédit photo : www.dansedanse.ca


L’Usine C fera courir les foules avec la présentation de Quills (16 mars au 9 avril), dans laquelle Robert Lepage incarne le marquis de Sade, séquestré dans un asile, mais non moins décidé à publier ses récits érotiques brulants. Une pièce pour public averti.  

Crédit photo : usine-c.com

Récompensé en 2014 du Prix des Libraires du Québec et du Prix littéraire des collégiens, le roman L’orangeraie de Larry Tremblay sera adapté au théâtre par le metteur en scène Claude Poissant au Théâtre Denise-Pelletier, du 23 mars au 16 avril. Dans la petite salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui, l’auteur et metteur en scène Félix-Antoine Boutin présentera Un animal (mort), l’adaptation d’un conte indochinois questionnant les notions de transmission et de mort (8 au 26 mars).

Puis, l’Espace GO entreprendra les représentations de Révolutions à Laval (29 mars au 9 avril), une histoire de mairie, de corruption, de complot meurtrier et un brin d’ironie.
Crédit photo : espacego.com