+ Toutes les playlists

15 artistes montréalais que tu ne connais (peut-être) pas

Crédit photo : Prince Club / Facebook
15 artistes montréalais que tu ne connais (peut-être) pas
On risque de frôler le cliché si on répète encore que Montréal est une ville où le talent musical suinte de partout, mais quand notre métropole culturelle fait une si belle offre constante d'événements auxquels assister, les artistes en herbe trouvent facilement leur inspiration.

Dans le domaine de la musique électronique, un art qui se pratique habituellement seul, les prétendants sont particulièrement nombreux, et la multitude de clubs où passer ses soirées donne d'excellents résultats.

Le hip-hop local s'est rarement mieux porté, et le producteur Grandbuda vient tout juste de sortir un EP sur l'étiquette Moto Made.
 

Le producteur et rappeur lavalois Green Hypnotic donne toujours dans la qualité, comme nous le prouve cet intéressant clip pour la pièce The Mood.
 

THe Lyonz, un très prometteur duo local, nous présente Feel the Pain, avec l'apparition des douces cordes vocales de Éric Séguin. Soyez précurseurs et allez les supporter sur Facebook, ils n'ont que 409 "likes"!
 

Prince Club, qui est désormais le projet solo de Max-Antoine, nous offre la pièce Swimming Away, qui a récemment fait partie d'une sélection de Pete Tong à son émission sur BBC Radio One. Paolo Rocco, un autre excellent producteur house qui s'exporte constamment à l'international, a endisqué Move Body, Move Forward pour le prestigieux label britannique Defected.
 

Gab Rhome, qui pratique une techno organique et rêveuse, toute en nuances, récidive sur Anjunadeep avec I've changed my scent for you. The Black 80s, un duo formé du légendaire montréalais d'adoption Hollis P. Monroe et du chanteur Overnite, ont récemment été remixés par Kollektiv Turmstrasse avec leur pièce Move on. On se souvient qu'ils avaient collaboré avec Rampa il y a quelques années pour la mémorable pièce Look out:
 

Kegaska, ce mystérieux artiste qui donne dans l'italo-disco et dont les nouveautés se font plutôt rares, a sorti un EP sur Fur Trade il y a peu, et sa pièce Terraformed a été remixée par Sean Kosa. Groj et Van Did donnent dans la très haute voltige avec la pièce Nati, remixée par Aparde. Eryck Wyseman, homme aux multiples projets qui se cache aussi derrière l'étiquette Art Vibes, offre ici Show you the dark, une pièce house mélancolique avec des tendances 80's.

Le duo EZLV donne constamment dans la qualité, et leur pièce Foundations est à la fois respectueuse du passé et diablement bien produite. Moody Jones, un visage connu des clubbers montréalais depuis une dizaine d'années, a une pièce bien nommée Baby Banger, qui a été jouée dans quelques performances de MK, entre autres. Adam the Goose et Jay Newtone, un duo formant une excellente symbiose, ont récemment sorti la pièce Gipsy sur Beatport.

Adam Husa, instigateur d'une série de podcasts très populaires, a plusieurs pièces percutantes en circulation, dont Blurred Memories, une composition qui s'étale sur près de dix minutes très planantes. Et pour finir, la pièce Willing & Able, de Mike Robia et Étienne Ozborne avec la voix de Sandy Duperval, est une excellente démonstration de house à mi-chemin entre progressive et deep.