+ Toutes les playlists

Le prolongement de la ligne bleue coûtera deux fois plus cher qu’annoncé

Crédit photo : Fabienne Legault
Le prolongement de la ligne bleue coûtera deux fois plus cher qu’annoncé

Le 1,5 milliard annoncé en 2013 par l’Agence Métropolitaine de transport (AMT) n’est maintenant plus réaliste pour ajouter cinq stations de métro vers l’est de la ville sur la ligne bleue. Le montant est maintenant estimé à 3 milliards selon l’exclusivité de La Presse ce matin.

Le quotidien mentionne que le ministère des Transports a revu les chiffres que l’AMT avait déposés concernant le projet à la mi-janvier. Les fonctionnaires ont vite réalisé que le montant de la facture devait être doublé. On passe donc de 1,535 milliard à 2,9 milliards. Une bonne différence on s’entend.

Même si ça va coûter plus cher, le prolongement reste la priorité de la ville de Montréal et du gouvernement du Québec. Couillard en a fait l’une de ses priorités et compte bien profiter du programme d’investissements en infrastructures promis par Trudeau lors de sa campagne. Coderre quant à lui semble s’être fait à l’idée d’un prolongement du métro sous terre. En effet, en juin dernier le maire de la ville était encore très sceptique, lui qui souhaitait un prolongement en surface.

Ça fait déjà un bout que les Montréalais demandent l’ajout de stations vers l’est de la ville sur la ligne bleue et maintenant le projet a de très bonnes chances de prendre vie sous peu. Reste plus qu’à être officiellement approuvé par tous les partenaires impliqués!