+ Toutes les playlists

4.48 Psychose, voyage au cœur de la folie

Crédit photo : Nicolas Descôteaux
4.48 Psychose, voyage au cœur de la folie
En cette Semaine nationale de prévention du suicide, les thèmes abordés dans cette ultime pièce écrite par la dramaturge britannique Sarah Kane, qui s'est donnée la mort le 20 février 1999, résonnent encore plus fort, semble-t-il. La dépression, la dépendance amoureuse, la maladie mentale, l'envie de mourir, la médecine, la médication, la violence, le refus de se plier à une normalité dans laquelle on ne cadre pas; la traduction de Guillaume Corbeil est sans faille et nous laisse saisir l'ampleur de la douleur et de la détresse du personnage joué par Sophie Cadieux, tout en conservant le côté tranchant et acide, bref, la puissance du texte de Sarah Kane. 
Crédit photo : Nicolas Descôteaux
 
D'ailleurs, l'interprétation de Sophie Cadieux est absolument magistrale. Juste, tourmentée, fragile et forte tout à la fois, lucide, sauvage, elle porte à elle seule le poids de cette poésie tragique. J'ai particulièrement aimé les dialogues rapportés de ses rencontres avec les médecins, qui permettent de capter le ton paternaliste, voire condescendant parfois utilisé lorsqu'il est question de santé mentale. Une performance à couper le souffle, qui nous permet de bien suivre l'évolution du personnage.
 
Crédit : Nicolas Descôteaux
 
La mise en scène de Florent Siaud est aussi terriblement efficace. La scène, très restreinte au départ, s'ouvre peu à peu pour nous permettre d'entrer davantage dans l'univers du personnage. La décision de la faire parfois s'adresser au public, d'une manière qui déstabilise, nous tient sur le qui-vive et nous fait nous questionner. Siaud a su mettre en scène avec brio les différentes pulsions mises de l'avant par le texte de Sarah Kane et a rendu limpide, de par ses choix d'effets lumineux ou sonores, toute sa complexité. 

Des supplémentaires ont été ajoutées les samedi 6 février, 15h; dimanche 7 février, 15h; mardi 9 février, 20h. Ne ratez pas votre chance d'aller voir la pièce au Théâtre La Chapelle Scènes Contemporaines

4.48 Psychose
Jusqu'au 9 février au Théâtre La Chapelle Scènes Contemporaines