+ Toutes les playlists

La nouvelle Petite Maison de Danny St-Pierre

Crédit photo : Sophie Ginoux
La nouvelle Petite Maison de Danny St-Pierre

Après avoir fait du restaurant Auguste, à Sherbrooke, une étape gourmande incontournable pour tout foodie digne de ce nom, puis avoir brillé sur nos ondes radio et télé, le charismatique chef Danny St-Pierre est revenu s’installer dans sa ville de prédilection, Montréal, pour y faire ce qu’il aime le plus au monde : cuisiner. Une vocation qu’il a décidé d’assumer au sein d’un petit resto situé au bas d’un immeuble qu’il a acheté sur l’avenue du Parc et qui a ouvert ses portes il y a moins de deux semaines. Rien de prestigieux ni de tape-à-l’œil, bien au contraire. « Ma Petite Maison est l’antithèse des établissements qui s’affichent comme de grandes maisons, avec tout le côté pompeux que cela suppose. Moi, je voulais avoir du plaisir à cuisiner, tout simplement. Je voulais cuisiner pour mes voisins, mes sœurs accompagnées de leurs enfants, des jeunes couples de 17 ans. Mon resto s’adresse aux gens du quartier et à tous les types de clientèle », explique le chef, qui semble heureux de se lever de nouveau aux aurores chaque jour pour livrer la marchandise.

Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Car même si on s’appelle Danny St-Pierre et que la cuisine de la Petite Maison se veut simple, il en faut, du talent, de l’huile de coude et de la passion pour ouvrir un nouveau resto. C’est d’ailleurs en rénovant les murs de l’endroit, conçu tout en longueur sous forme de quatre petites salles aux ambiances distinctes – une première avec de petites tables, une seconde avec des tabourets hauts bordant la cuisine ouverte, une troisième avec d’autres tabourets hauts le long d’un bar et d’un grand tableau coloré rétroéclairé, et une quatrième en arrière pour les plus grosses tablées – que le chef a découvert des murs de pierre, ou encore d’anciens calorifères qui réchauffent à présent l’ambiance de son nouveau terrain de jeux, entourés d’éléments divers (plantes, petits tableaux, livres, miroirs, etc.) qui rappellent plus un intérieur qu’un restaurant. On se sent ainsi comme chez soi dès que l’on rentre.
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Une impression qui se confirme quand on voit le menu de la Petite Maison, ouverte pour le moment (elle attend son permis d’alcool) du jeudi au dimanche en journée, avec des brunchs le weekend. C’est cette dernière formule que je suis venue tester, connaissant le caractère à la fois respectueux et frondeur du propriétaire. Effectivement, ces deux facettes, de même que l’ambition d’être accessible à tous, sont immédiatement visibles. 20 dollars pour un brunch à partager qui compte plusieurs services et une ribambelle d’assiettes, ça vaut le déplacement!
Crédit photo Sophie Ginoux

Justement, avec un jus de fruits maison et de bons cafés en main, mon groupe d’amis et moi-même sommes heureux de voir arriver un premier service constitué de cretons avec une moutarde à l’ancienne, de tomates tranchées servies avec du fromage frais, de yaourt et de granola, ainsi que de focaccia et de petits pains de maïs. Tout est fait maison, bien sûr, et tout est frais, accordé, assaisonné. Ça commence bien.

Crédit photo Sophie Ginoux

Suivent une assiette de jambon braisé, très tendre et goûteux, accompagné d’une sorte de bouillon réduit et de légumes qui manquent un peu de vivacité, ainsi qu’une de saumon fumé à chaud (belle cuisson, mais un soupçon d’assaisonnement supplémentaire aurait été le bienvenu) encadré de tranches de radis, de concombres et de graines.
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Nous débordons à présent du menu brunch et nous voyons servir un de mes meilleurs souvenirs du jour, à savoir un bacon brioche au sucre. Plus concrètement, une base de brioche sautée au gras de bacon et recouverte d’un appareil de type tarte au sucre, avec du bacon et beaucoup de beurre. Comme le dit si bien mon voisin, « c’est une vraie cabane à sucre dans yeule! ». Et c’est vraiment très bon, alors bravo à cette belle trouvaille née de la collaboration de Danny St-Pierre et du Bacon Truck.
Crédit photo Sophie Ginoux

Mais le repas n’est pas encore terminé, puisqu’une omelette aux fines herbes parfaitement réalisée, ainsi que de gros quartiers de pommes de terre frits arrivent sur notre table. Simple et impeccable comme on aime.
Crédit photo Sophie Ginoux

L’estomac plein, notre groupe n‘est pas pressé de partir, au même titre que les autres clients qui étirent leur dimanche après-midi dans cette Petite Maison qui, ma foi, a bien du charme. Alors, n’hésitez pas à vous y rendre le midi pour le lunch, ou faites-vous plaisir en vous laissant, comme nous, guider par les choix du chef au brunch, vous ne le regretterez pas. Surtout à des prix aussi attractifs!

La Petite Maison
5589, avenue du Parc, Montréal
514 303-1900