+ Toutes les playlists

6 artistes québécois à surveiller en 2016

Crédit photo : Instagram ou Facebook des artistes
6 artistes québécois à surveiller en 2016
2015 est déjà pas mal OUT, donc pas le choix de regarder vers l’avant. Voici six artistes qui feront probablement partie de notre palmarès de fin d’année l’an prochain.

Koriass
On commence avec l’évidence. Principale figure de proue du mouvement hip-hop québécois, Koriass sera à l’avant-plan durant toute l’année prochaine. Moins sombre que son prédécesseur Rue des Saules, axé autour du thème de la dépression, son quatrième album Love Suprême, prévu pour le mois de février, sera – selon ce qu’il nous a révélé il y a plus d’un an – plus cinglant.


Émile Bilodeau
Récemment signé sous Grosse Boîte,  Émile Bilodeau a tout ce qu’il faut pour devenir la prochaine coqueluche de la chanson québécoise. Âgé de 19 ans, l’auteur-compositeur-interprète a déjà en poche une expérience imposante sur les scènes de la province, ayant fait bonne figure à Granby et aux Francouvertes. Sa volubilité et son charisme le propulseront vers les hautes sphères de la musique folk locale.


Jesse Mac Cormack
À l’instar de Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne de Milk & Bone, qui ont débuté en tant que musiciennes d’accompagnement avant de prendre le devant de la scène, Jesse Mac Cormack (Les sœurs Boulay, Rosie Valland) tentera sa chance en solo en 2016. Multi-instrumentiste de calibre, le chanteur montréalais a développé un son de guitare vraiment puissant, qui le démarquera à coup sûr au niveau local et, même, bien au-delà.


Snail Kid
Le rappeur montréalais aura un début d’année 2016 pour le moins intense. Tout d’abord, il fera paraître un album très attendu avec son frère Jam (Jam & P.Dox, K6A) et son père Robin Kerr (un musicien reggae très talentueux). Intitulé Brown, le projet métisse les genres avec une inventivité qui s’avère fort prometteuse, à en juger par le premier extrait. Quelques mois après, Snail devra survivre au tourbillon médiatique entourant la sortie du deuxième album de sa formation Dead Obies, partiellement enregistré devant public au Centre PHI.


Pandaléon
Signé sous Audiogram, le groupe indie rock Pandaléon propose une démarche assez originale pour l’enregistrement de son deuxième album, qui paraîtra le 29 janvier prochain. Au lieu de choisir le studio confortable typique, le trio franco-ontarien s'est installé dans une ancienne école primaire désaffectée afin de «se concentrer exclusivement sur la musique».

Pandaléon - Teaser 2e album from Audiogram on Vimeo.



Paupière
Influencé par l’électro-pop sensuelle des années 1980, le tout nouveau trio montréalais Paupière est mené par Pierre-Luc Bégin, musicien aguerri qu’on a déjà vu aux côtés de We Are Wolves et, pour les plus connaisseurs d’entre vous, Polipe. Le premier extrait Cinq heures annonce de belles choses pour le premier EP à paraître à la fin janvier. 
Crédit : Page Facebook de Paupière

En rafale côté scène locale en 2016 : Les Indiens, Loud Lary Ajust, Rednext Level (nouveau fou projet de Maybe Watson et Ogden d'Alaclair Ensemble), Corridor, The Besnard Lakes, Crabe, Les Guerres d'l'Amour et bien d'autres.