+ Toutes les playlists

10 arrêts culturels à faire en décembre à Montréal

Crédit photo : Au sein des plus raides vertus de Catherine Gaudet
10 arrêts culturels à faire en décembre à Montréal
2015 s’apprête déjà à tirer sa révérence, mais il reste encore plusieurs découvertes culturelles à faire d’ici là. On troque les classiques de Noël pour ceux d’Hitchcock, la Fête Sauvage bat son plein au Théâtre de Quat'Sous et bien d’autres surprises t’attendent à quelques semaines du Nouvel An. Compte jusqu’à 10… Go!
 
1. Hitchcock au Cinéma du Parc

Dans le cadre de la sortie du documentaire Hitchcock/Truffaut, le 18 décembre prochain, le Cinéma du Parc propose une rétrospective en 15 films du mythique génie du suspense. De ses premiers films muets jusqu’aux films couleur d’Hollywood, il sera possible de revisiter de grands classiques tels que Psycho, The Birds, Vertigo et bien d’autres. (Du 4 décembre au 7 janvier)
 
2. Max Wyse et sa Midnight Fondue
© Max Wyse, 2015, Summer Hut 2
La galerie Yves Laroche présente le travail personnel et métissé du Canadien Max Wyse, qui peint des figures humaines se situant au croisement des mondes minéral, végétal et animal. L’exposition Midnight Fondue, recensant plusieurs de ses œuvres les plus fantasmagoriques de peinture sur verre, se poursuit jusqu’au 19 décembre.
 
3. La Fête Sauvage au Quat’Sous
Photo: Quat'Sous​ 
Pour souligner ses 60 ans, le Quat’Sous accueille La Fête Sauvage. Dans une mise en scène de Véronique Côté, on retrouve huit auteurs et quatre musiciens sur scène pour célébrer le paysage d’ici et embrasser l’identité singulière du peuple qui l’habite. Des souhaits sur l’avenir. Un territoire poétique sous forme de chansons, de mots découpés tout beaux et de baumes pour les jours de gris, voilà ce que nous propose ce grand cabaret musical et festif. (Du 1er au 18 décembre)
 
4. Les oiseaux jouent de la guitare au Musée des beaux-arts
Crédit: Céleste Boursier-Mougenot 
From here to ear, une étonnante installation immersive et vivante qui fait sourire et qui inspire est à voir au MBAM. L’artiste français Céleste Boursier-Mougenot propose une volière géante dans laquelle 50 petits diamants mandarins jouent en live des accords préenregistrés de rock, de punk et de métal sur des guitares transformées en perchoirs. Les chants et les notes s’additionnent et se remixent aux rythmes des battements d’ailes et des déplacements des visiteurs. (Jusqu’au 27 mars 2016)
 
5. Que du beau aux Puces Pop + Chez Rhubarbe
Crédit: Monumental Love
Avec décembre vient incontestablement le shopping de Noël.  Les Puces des Neiges arrivent à point nommé et vous éblouiront par l’originalité des produits présentés. Du 11 au 13 décembre, 100 artistes et artisans triés sur le volet vous attendent au 5035 rue St-Dominique. Sinon, la très jolie pâtisserie Rhubarbe tient son propre Marché de Noël les 3 et 4 décembre de 17h à 21h. Idéal pour dénicher le parfait petit cadeau d’hôte et passer commande pour une délicieuse bûche de Noël.
 
6.  Les Ballets Jazz de Montréal

BJM présente un spectacle incendiaire découpé en trois temps. Rouge (2014) du chorégraphe Rodrigo Pederneiras rend hommage à la force des peuples autochtones. Mono Lisa (2010), de l’Israélien Itzik Galili, anime un pas de deux saisissant de violence et de sensualité sur fond sonore de machine à écrire, tandis que Kosmos (2014), d’Andonis Foniadakis, impose l’ordre et le chaos du clan, l’amenant jusqu’à un épuisement créateur, puissant et jouissif. À ne pas manquer, du 2 au 5 décembre au théâtre Maisonneuve.
 
7. Au sein des plus raides vertus à l’Usine C
 
La chorégraphe Catherine Gaudet nous donne à assister à la lutte de quatre danseurs à la recherche de leur place, de leur exutoire. Entre la quête et la perte de foi, ils oscillent dans l’émotion et le trouble intime qui ne s’éteint pas malgré leur lutte. (Du 8 au 10 décembre)
 
8. La Divine Illusion au TNM
Simon Beaulé-Bulman et Mikhaïl Ahooja (Crédit: Yves Renaud)
Lors de sa visite à Montréal en 1905, Sarah Bernhardt (Anne-Marie Cadieux), mythique et célèbre actrice, bouleversa les esprits et fit basculer les chemins prévisibles et déjà fanés de ceux qui croisèrent son passage. Dans une création de Michel Marc Bouchard mise en scène par Serge Denoncourt, La Divine Illusion est présentée jusqu’au 12 décembre au TNM.
 
9. A Killer Night avec la productrice Christine Vachon

Christine Vachon (Kids, Boys Don’t Cry, Far From Heaven, Still Alice), influente productrice du cinéma indépendant américain, sait faire naître des histoires empreintes d’humanité et de force qui marquent le spectateur. Une conférence avec cette grande femme du cinéma, animée par le réalisateur canadien Guy Maddin au Centre Phi, suivie de la projection d’un moyen métrage mystère. De plus, son nouveau film, Carol sera présenté gratuitement en avant-première le 9 décembre. (Conférence le 16 décembre à 18h)
 
10. Imagine Brazil au DHC/ART
Crédit: Jonathas de Andrade, 40 nego bom é um real (40 black candies for R$ 1.00), détail, 2013
Le Brésil, pays d’amalgames, d’histoires immenses et de paysages vastes, s’avère difficile à définir d’une voix. Dans l’optique de réaffirmer l’imaginaire dense de ce pays aux pratiques artistiques fortes, 14 artistes contemporains émergents composent une première ligne d’œuvres. Ceux-ci ont ensuite invité 13 artistes davantage établis à joindre les rangs de cette exposition singulière. Dans un troisième temps, une série de livres d’artistes conçus par de jeunes créateurs est aussi présentée. 100% Brésil! (Jusqu’au 13 mars à la Fondation DHC/ART)