+ Toutes les playlists

6 de nos dernières critiques restos à lire et à relire

Crédit photo : Sophie Ginoux
6 de nos dernières critiques restos à lire et à relire
Parce que Montréal déborde de restaurants que vous devez absolument essayer et parce que parfois on oublie les nouveaux endroits, voici une liste de six critiques restos présentées ces derniers mois par NIGHTLIFE.CA! Bon appétit!

Le Colonel Moutarde : un heureux mélange entre resto, bar et salon de jeu
Crédit photo : Christine Plante

«Les plats sont servis avec des salades colorées, et bien qu’on ne soit très loin de la haute voltige gastronomique, des fois, le plaisir de la bouffe n'a pas besoin de grands fla-flas. Un peu comme un sac de jujubes ou un gros bol de chips au ketchup. Ici, le plaisir, c'est cette ambiance de jeu qui ne se prend pas au sérieux. Grilled cheese sur mesure. Chili à la Guiness. Pizzas à l’indienne ou à la Slave (purée de betteraves, légumes, parmesan et pacanes). Le genre de plat qu’on peut manger d’une main en éclatant la gueule de son adversaire dans une partie de Risk particulièrement sanguinaire. Ça augure bien pour les froides soirées d’hiver.» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Pintxo : Le restaurant basque renaît de ses cendres sur l'avenue Mont-Royal Est
Crédit photo : Sophie Giroux

«Pour finir en beauté, je ne peux résister, un petit verre de Moscatel en main, à un dessert maison. C’est donc avec un surprenant flanc-crème aux fruits de la passion dominant une couche de préparation au chocolat et de biscuit que je conclus cette très agréable soirée dans un resto auquel on ne peut que demeurer attaché. Longue vie au nouveau Pintxo!» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Pizzéria Caldo : nouvelle destination dans les Shop Angus!
Crédit photo : Sophie Ginoux

«Enfin, on peut compléter son repas avec un petit dessert. Là encore, on ne réinvente pas la roue, mais la profiterole au chocolat qui m’est servie est tout à fait correcte. Qui plus est, comme j’ai profité d’un excellent service et de la bonhommie communicative de Grégory, je repars le sourire aux lèvres. Et c’est exactement ce que je souhaite ressentir quand je sors quelque part. Alors, longue vie à ce nouveau venu!» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Chez Jerry : le casse-croûte, façon Jérôme Ferrer
Crédit photo : Sophie Ginoux

«Mais LE deal à ne pas manquer est le Trio Jerry, qui changera au fil des semaines. Lors de ma visite, il s’agit tout d’abord d’un succulent grilled cheese toasté à souhait contenant du cheddar Perron bien coulant et accompagné de feuilles de roquette arrosées de balsamique. Second élément du trio, une généreuse poutine à Jerry avec des frites maison, une sauce au foie gras et aux champignons, ainsi que du fromage en grains de la Fromagerie Champêtre (gagnante du dernier pris Caseus pour ce produit). Bon, vous dîtes? Je confirme! Et ce n’est pas tout, car un délicieux biscuit géant au chocolat complète ce trio hautement désirable pour un total de… 12,50$! Oui, oui, vous avez bien lu. Je pense que c’est imbattable en terme de rapport qualité-prix dans le quartier.» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Brasserie Saint-Denis : une recette bien améliorée
Crédit photo : Sophie Ginoux

«Nous optons ainsi avec mon compagnon gourmand du jour pour plusieurs de ces nouveautés à prix très doux (5,95$ en format entrée, qui dit mieux?). Des bouchées de morue légèrement panées avec une mayonnaise au cari, des boulettes de bison honnêtes préparées dans une sauce BBQ à la bière IPA, et d’étonnants (mais bons) cornichons marinés, tranchés et servis avec du fromage cottage. Notre fourchette revient néanmoins toujours à la poutine dont la sauce est faite de fond de veau maison déglacé à la bière belge Kwak – savourée d’ailleurs avec ce plat, un vrai délice! – et de saucisse de canard. Simple, savoureux et un brin addictif comme on aime.» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Balsam Inn : bonne brasserie au centre-ville de Montréal
Crédit photo : Sophie Ginoux

«Le menu du restaurant n’est pas à proprement parler boréal comme c’est le cas, par exemple, au Manitoba. Ici, c’est plutôt à la cuisine de brasserie française, italienne et américaine que l’on s’attarde. Avec une petite spécificité propre au Balsam Inn, à savoir un pain plat de type naan que l’on prépare et cuit directement sous nos yeux en salle dans un four à bois d’époque. Agréable à regarder, mais surtout à dévorer, car il est absolument délicieux. Personnellement, j’ai poussé le vice jusqu’à le plonger dans une succulente purée de haricots coco chaude, à la fois onctueuse, savoureuse et un brin craquante en surface.» Lire la suite de la critique pour plus de détails.

Bon appétit à tous!