+ Toutes les playlists

Les shows de théâtre et de danse à voir avant la fin 2015 à Montréal

Crédit photo : Julie Artacho
Les shows de théâtre et de danse à voir avant la fin 2015 à Montréal
Parce que les soirées au parc se font plus rares, parce que les petites laines ont remplacé les culottes courtes depuis un sacré bail et parce que vos temps libres nous préoccupent autant que votre confort, nous avons sélectionné les plus belles offres d’activités intérieures dans l’univers du théâtre, du cirque et de la danse.

Commençons en force avec l’enfant terrible de la danse contemporaine mondiale, le chorégraphe Hofesh Shechter, qui revient à Montréal pour la première fois depuis 2012 afin de présenter SUN (5 au 7 novembre, Théâtre Maisonneuve).

De l’autre côté de la Catherine, le TNM présentera le fruit de la nouvelle réunion du metteur en scène Serge Denoncourt et de l’auteur Michel Marc Bouchard, qui nous avaient offert Christine la Reine-garçon en 2012. La somme de leurs talents se déploiera sur scène dans La Divine Illusion, qui évoque le passage au Québec de la grande Sarah Bernardt, interprétée par la non moins grande Anne-Marie Cadieux (10 novembre au 5 décembre).

Un peu plus au nord, le Théâtre d’Aujourd’hui a le génie de mettre à l’affiche une adaptation en théâtre de marionnettes du classique de Tolstoï, Guerre et Paix (3 au 21 novembre). Une production pour le grand public, pas seulement pour les enfants.

Du 11 au 28 novembre, la Cinquième Salle de la Place des Arts accueillera l’incomparable danseur et chorégraphe Jose Navas, qui explorera le passage du temps à travers une série de solos, sur des musiques jazz et classiques. Quelques jours plus tard, les Ballets Jazz de Montréal présenteront aux Montréalais trois œuvres inédites sur le couple, les autochtones et la créativité urbaine (2 au 5 décembre).

Vous ne voulez surtout pas manquer le duo entre Brianna Lombardo, une danseuse d’exception, et le réputé chorégraphe Fred Gravel dans This duet that we’ve already done (so many times) (11 au 13 novembre, Agora de la danse).

This duet that we’ve already done (so many times) / © photoman.ca

Vous avez jusqu’au 7 novembre pour voir ou revoir Napoléon Voyage en reprise au Rideau Vert, un an après son succès à La Licorne. Un peu plus de deux semaines plus tard s’entameront les représentations de la traditionnelle Revue et Corrigée 2015 (dès le 24 novembre), alors que les comédiens Suzanne Champagne, Martin Héroux, François Maranda, France Parent, Marc St-Martin et Julie Ringuette passeront les hauts et les bas de la dernière année dans le tordeur, sous la direction d’Alain Zouvi.  

L’automne culturel offre deux autres reprises non négligeables : Avant la retraite (17 novembre au 5 décembre, Prospero), avec les géants du jeu que sont Gabriel Arcand, Violette Chauveau et Marie-France Lambert, ainsi que Munchhausen – les machineries de l’imaginaire (11 novembre au 9 décembre, Denise-Pelletier), franc succès en 2011 dirigé par Hugo Bélanger, à qui l’on doit Le Tour du monde en 80 jours, présenté au TNM le printemps dernier.
Avant la retraite (Crédit: Matthew Fournier)

Venant tout juste de publier son premier roman, Les Maisons, la dramaturge Fanny Britt revient rapidement au théâtre avec une nouvelle création, Cinq à Sept, la « suite » de la pièce Ils étaient quatre. Si cette dernière œuvre faisait la belle part au vrai-faux et au faux vrai des acteurs Éric Bruneau, Mani Soleymanlou, Guillaume Cyr et Jean-Moïse Martin, l’auteure a utilisé le même concept avec trois actrices étincelantes, Julie Le Breton, Geneviève Schmidt et Kathleen Fortin (17 novembre au 5 décembre, Espace GO).

Toujours entre les murs du théâtre au coin de Papineau et de Mont-Royal, les habitués des Contes Urbains sont désormais invités à découvrir une nouvelle tradition, La Foirée Canadienne (1er au 19 décembre), une soirée de spoken word, de slam, de chansons et de poésie élaborée autour d’un « village » montréalais par année, à commencer par Ville Saint-Laurent.

Quatre danseurs (Caroline Gravel, Francis Ducharme, Dany Desjardins, Annick Hammel) seront confinés à un lieu restreint, d’où ils tenteront d’émerger pour accéder au grandiose, sous la direction de Catherine Gaudet : Au sein des plus raides vertus (8 au 10 décembre, Usine C).
Au sein des plus raides vertus (Crédit: Julie Artacho)

Terminons en mentionnons le classique du temps des fêtes, le Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens de Montréal (11 au 30 décembre, Wilfrid-Pelletier), et Toruk, la nouvelle mégaproduction du Cirque du Soleil inspirée du film Avatar et dirigée par les Québécois Michel Lemieux et Victor Pilon (1re mondiale au Centre Bell le 21 décembre).