+ Toutes les playlists

8 livres pour colorer le mois d'octobre

Crédit photo : Fabienne Legault
8 livres pour colorer le mois d'octobre
Comme les feuilles qui rougissent, notre sélection de livres tous genres confondus mettra un peu de couleur dans ce mois d'octobre.


Un mauvais garçon
Deepti Kapoor
Roman, Seuil, 25,95$, en librairie
Cette Inde à la fois sulfureuse et repoussante, chaude et électrisante que nous décrit la jeune auteure dans une narration fiévreuse à la première personne évoque bien la révolte qui gronde chez sa protagoniste de vingt ans, une orpheline esseulée recueillie par une tante souhaitant la marier à un bon parti. L’arrivée d’un mauvais garçon pas très beau ouvre une brèche de liberté dans la vie étouffante de la jeune femme.


 
Parce que tout me ramène à toi
Samuel Larochelle
Druide, 24,95$, en librairie
Collaborateur pour NIGHTLIFE.CA et du Huffington Post, Samuel Larochelle maîtrise déjà très bien la plume; son deuxième roman n'en est qu'une autre preuve. Voici la suite des aventures amoureuses du jeune photographe homosexuel Émile Leclair qu’on a connu dans À cause des garçons. Si Émile prend cette fois de l’assurance dans son métier, il se fait briser le coeur par Davide…Plus qu'une histoire d'amour, ce roman aborde l'affirmation de soi et la force des liens amicaux et familiaux.
 

Joker
Benjamin Adam
BD, La Pastèque, 21,95$, en librairie
Les frères Herb et Jed et leur cousin Hawk aiment jouer aux cartes, avec une règle un peu particulière : si l’un d’eux sort un joker, il peut échanger sa vie avec un autre pour une semaine. Mais la mort va bientôt se pointer le bout du nez et déclencher une réaction en chaîne surprenante. Ce canevas original, alimenté par l’imagination débridée de Benjamin Adam, n’est pas sans rappeler son précédent (et excellent) album Lartigues et Prévert.

 
Madame Victoria
Catherine Leroux
Roman, Alto, 22,95$, en librairie
Connaissez-vous cette histoire? En 2001, le squelette d’une femme a été retrouvé près de l’hôpital Royal Victoria et même après des années de recherche (et l’intervention de Kathy Reichs!), il a été impossible de l’identifier. Qu’à cela ne tienne, la fiction viendra sortir de l’anonymat celle qu’on surnomme Madame Victoria. Catherine Leroux (La marche en forêt, le mur mitoyen) s’amuse ainsi, dix fois plutôt qu’une, à imaginer le destin de cette femme dans une prose particulièrement inspirée.



Fiston
Jonathan Roberge
Humour,VLB, 24,95$, en librairie
En attendant la nouvelle websérie Papa de Jonathan Roberge en novembre, on en profite pour se retaper ses populaires capsules Fiston… Mais non, pas sur le web, dans son livre! Sont en effet réunis sur papier les textes des meilleurs épisodes de Fiston accompagnés de conseils inédits (yé!) sur plein de sujets que l’humoriste et blogueur n’avait pas encore abordés. Enfin un testament amusant à lire – et qui ne nécessite pas la présence d’un notaire.



Les libéraux n’aiment pas les femmes
Aurélie Lanctôt
Essai, Lux, 14,95$, en librairie
Ce titre coup-de-poing est la conclusion de la jeune féministe devant les mesures d’austérité du gouvernement qui font mal surtout aux femmes. Une théorie étayée par de nombreuses sources qui démontrent que les coupures dans la fonction publique ou la disparition des garderies à tarif universel affectent durement leur indépendance et leur liberté. Bref, au nom du sacro-saint déficit zéro, serait-on en train de menacer un des fondements de notre société, l’égalité homme-femme? À lire.


Le livre des Baltimore
Joël Dicker
Roman, De Fallois, 32,95$, en librairie
Qui n’a pas dévoré La vérité sur l’affaire Harry Quebert? Voici le nouvel effort de son jeune auteur ridiculement talentueux, dont on reconnaît la fascination pour l’Amérique et le penchant pour une chronologie fragmentée (très efficace pour le suspense). L’écrivain Marcus Goldman, toujours personnage principal, retrouve par hasard un ancien amour qui le replonge dans un drame ayant bouleversé sa famille − et hop, on a trouvé LA lecture qui va nous captiver tout l’automne.
 
 

Rachel au hockey
Anne-Marie Vertefeuille
Roman, Québec Amérique, 24,95$, en librairie
Rachel a fait quelque chose de si terrible qu’elle pourrait perdre son chum, et même si « la partie n’est pas gagnée », elle va tenter de s’expliquer en lui racontant toute son histoire, une histoire intimement liée à la passion du hockey qui règne dans sa famille. On s’attache tout naturellement à l’héroïne sympathique et touchante de ce premier roman débordant d'imagination, judicieusement divisé en périodes.