+ Toutes les playlists

Chez Victoire : dégustations à prix réduits pour les dimanches de l’industrie

Crédit photo : Kelly-Ann Neeley
Chez Victoire : dégustations à prix réduits pour les dimanches de l’industrie
Il n’y a rien de mieux que de mettre les pieds dans un restaurant où l’on n’a jamais mangé. L’odeur, le décor, les assiettes devant les gens déjà présents, notre regard s’imprègne de l’ambiance qui règne dans la place. Habituellement, cette première impression en dit long sur le repas qui va suivre.
 
Lorsque j’ai mis les deux pieds Chez Victoire, ma première impression était à la hauteur de mes attentes. On m’avait dit que c’était un des meilleurs restaurants de l’avenue Mont-Royal, et maintenant je sais pourquoi.
 
Je m’y suis rendu pour un quatre services dans le cadre des dimanches de l’industrie. Ces soirées, qui servent à accueillir les foodies montréalais pour qu’ils essaient la formule quatre services du menu dégustation offert spécialement à 30 $, ont lieu depuis environ deux ans maintenant.
 
Mon invité et moi avions décidé de prendre chacun des plats différents afin de goûter à un maximum. Comme premier choix, j’ai opté pour la salade de tomates avec mozzarella di buffala (un vrai régal), noix de pin, fèves edamames, balsamique blanc et une touche de basilic. Mon invité a quant à lui commandé mon met préféré, le tartare de saumon servi avec radis, concombre, purée d’avocat et tobiko. Je n’ai pas regretté mon choix de salade puisque le tartare était un peu trop épicé pour mes papilles!
On a ensuite enchaîné avec notre deuxième service. De mon côté, mon choix s’était arrêté sur le gravlax de saumon avec salade de pommes de terre et brocolis grillés, le tout parsemé de jaune d’œuf déshydraté. Je suis une fan de ce plat et celui de Chez Victoire se retrouve maintenant au top de ma liste. Du côté de mon invité, les calmars frits étaient bons.
Le troisième plat a été le gagnant chez mon voisin d’en face. Il a dévoré sa pièce de bœuf Angus AAA. La purée de chou-fleur qui l’accompagnait mérite également une mention d’honneur. De mon côté, j’ai bien aimé le risotto de champignons sauvages servi avec jus de trompette de la mort et beaucoup de parmesan. Ça tombait bien, car le parmesan, j’aime ça!
Après toute cette bouffe, ce n’était pas terminé pour nos estomacs. Une délicieuse mousse au chocolat et glace à la vanille est apparue sur la table dans un brûlant ramequin tout droit sorti du four. Le mélange chaud-froid était à s’en lécher les babines. Pour accompagner la finale sucrée, on nous a servi une coupe de Maury grenat, ce vin français du domaine de La Petite Baigneuse sélectionné par la sommelière de Chez Victoire, Sindie Goineau.
 
Bref, les dimanches de l’industrie valent vraiment le détour. Pour un mince 30 $, vous sortirez de là l’estomac conquis par la bouffe du chef Alexandre Gosselin.
 
 On s’y retrouve dimanche prochain pour une autre soirée dégustation?
 
Chez Victoire
1453 Avenue du Mont-Royal Est, Montréal
(514) 521-6789
Crédit photo: Kelly-Ann Neeley