+ Toutes les playlists

Brasserie Saint-Denis : une recette bien améliorée

Crédit photo : Sophie Ginoux
Brasserie Saint-Denis : une recette bien améliorée
Tim Auger nous accueille avec un sourire lumineux dans le restaurant qu’il connaît depuis son enfance et qu’il a décidé, de pair avec ses frères Michaël et Derek, mais aussi ses parents fondateurs de Bières et Compagnie en 1998, de remettre au goût du jour.

Un changement qui s’est révélé de bon augure après presque 20 ans d’un même concept, d’une concurrence accrue dans le quartier comme en banlieue, et d’une politique municipale du Plateau qui dessert souvent ses commerçants. Pour les intéressés, le lancement officiel de cette nouvelle mouture avait lieu ce jeudi 1er octobre et a été abondamment photographié par ma collègue Pamela Lajeunesse.
Crédit photo Sophie Ginoux
 
« Nous nous sommes  inspirés de Bières et Compagnie, mais avons voulu rendre le concept plus festif et plus accessible », explique Tim. Effectivement, le décor bien connu de petites tables bistro dans l’axe central a disparu pour céder sa place à une série de longues tables hautes en bois pouvant recevoir chacune une douzaine de convives, suffisamment larges pour être propices aux rencontres, et suffisamment étroites pour qu’on puisse parler avec son voisin d’en face. Une excellente idée qui change totalement l’ambiance de l’endroit, très animé lors de ma venue.
Crédit photo Sophie Ginoux

Sur le menu, les recettes éprouvées de Bières et Compagnie, un des premiers restos à avoir cuisiné avec de la bière à Montréal, rappelons-le, sont encore là : déclinaisons de moules, hamburgers variés, saucisses, etc. Par contre, les prix sont plus doux qu’auparavant, et des ajouts à la carte ont été apportés, comme une série de petits plats à partager et un tartare de bœuf.

Nous optons ainsi avec mon compagnon gourmand du jour pour plusieurs de ces nouveautés à prix très doux (5,95$ en format entrée, qui dit mieux?). Des bouchées de morue légèrement panées avec une mayonnaise au cari, des boulettes de bison honnêtes préparées dans une sauce BBQ à la bière IPA, et d’étonnants (mais bons) cornichons marinés, tranchés et servis avec du fromage cottage. Notre fourchette revient néanmoins toujours à la poutine dont la sauce est faite de fond de veau maison déglacé à la bière belge Kwak – savourée d’ailleurs avec ce plat, un vrai délice! – et de saucisse de canard. Simple, savoureux et un brin addictif comme on aime.
Boulettes de bison
Crédit photo Antoine Gélinas
Cornichons marinés
Crédit photo Antoine Gélinas
Bouchées de morue
Crédit photo Sophie Ginoux
Poutine à la Kwak
Crédit photo Antoine Gélinas

Puis, tradition de l’endroit oblige, nous avons choisi un plat de moules, cette fois-ci en version ardennaise avec du vin blanc, de la crème, des lardons, des champignons de Paris tranchés, du céleri, des oignons et des échalotes. Là encore, à 9$ la livre, c’est très honnête. Toutefois, j’ai trouvé que la version que l’on nous a servie avait un bouillon un peu trop clair et donc moins de caractère qu’elle n’aurait dû en avoir. Un détail à peut-être vérifier à l’avenir, mais qui ne nous a pas empêchés d’apprécier notre soirée sur place, ponctuée de service de bières (le resto en compte une centaine sur sa carte) plus agréables les unes que les autres. Vous apprécierez ce nouveau concept, nous en sommes certains!
Crédit photo Antoine Gélinas

Brasserie Saint-Denis
4350, rue Saint-Denis, Montréal
514 844-0394
Page Facebook