+ Toutes les playlists

5 raisons qui expliquent pourquoi Jonathan Franzen est l’un des auteurs les plus importants de notre époque

Crédit photo : Purity & Freedom de Jonathan Franzen
5 raisons qui expliquent pourquoi Jonathan Franzen est l’un des auteurs les plus importants de notre époque
Son nouveau roman Purity, une brique de près de 600 pages, est une ambitieuse entreprise en sept parties, avec différents narrateurs. Il raconte le destin de Purity, ou «Pip», une jeune femme de 23 ans naïve et idéaliste, qui lutte avec des problèmes de son époque. Depuis Freedom (2010), Franzen semble avoir abandonné l'abondance stylistique des phrases sur-travaillées de ses trois premiers romans, et se concentre à raconter efficacement une histoire qui interpelle grandement ses lecteurs. Il y insère des préoccupations «à la mode», comme la technophobie ou l'environnementalisme, et cette formule est aussi simple qu'efficace. On dévore ses romans en mode «binge reading», car ils regorgent de nos petites angoisses quotidiennes. Mais qu’est-ce qui rend Franzen si spécial? J’ai quelques théories.
 
1. Il a une relation très positive avec les magazines les plus importants de notre époque.
Il fut le premier écrivain en dix ans à faire la couverture du TIME, en 2010. L'article célébrait la parution de Freedom, considéré par plusieurs comme l'un des romans les plus importants du siècle. Cette œuvre était attendue au tournant, car son roman précédent, le succès critique The Corrections, datait de… 2001. Il a aussi collaboré au fil des ans à des magazines et quotidiens aussi respectés que le Harper's, le New Yorker, le New York Times et The Guardian.
 
2. Sa méthode de travail est monastique et quasi-cruelle.
Dans une entrevue accordée au Guardian, en 2010, on apprend qu'il porte non seulement des earplugs pour écrire dans son bureau, mais il porte aussi des écouteurs qui émettent un léger white noise pour l'isoler complètement. Il a aussi modifié son ordinateur afin de ne pas être en mesure de se connecter à Internet.
 
3. Il «respire» la littérature.
 Il a passé sa jeunesse isolé, le nez toujours dans un bouquin. Il était ami avec David Foster Wallace, avant sa mort, et a fini par compter Philip Roth comme un allié après l’avoir longtemps considéré comme un rival. Les deux femmes qu’il a épousées sont aussi des auteures.
David Foster Wallace (Crédit photo: Gary Hannabarger/Corbis)
 
4. Il est modeste et torturé.
Il n'a jamais écrit un roman en moins de quatre ans. Il a été mortifié par la qualification «Great American Novelist» qui accompagnait sa photo sur la couverture du TIME, car c'est selon lui un cliché embarrassant. Il a mal réagi quand The Corrections a été choisi par Oprah pour son club de lecture, même si la nomination a transformé son œuvre en best-seller, car il ne voulait pas d’un «sceau corporatif» sur la couverture de son roman. Oprah l’a désinvité de son show – même s’ils se sont réconciliés plusieurs années plus tard.
 
5. Il a l'approbation présidentielle.
Barack Obama a lu Freedom pendant ses vacances de 2010 à Martha's Vineyard, et il a ensuite lancé une invitation à Franzen, qui s'est rendu à la Maison Blanche pour le rencontrer. Quand on connaît les goûts culturels habituellement irréprochables du président des États-Unis, c’est plutôt flatteur pour l’auteur.

Purity de Jonathan Franzen
Disponible en librairies