+ Toutes les playlists

Les 10 musts de la rentrée littéraire étrangère

Crédit photo : Fabienne Legault
Les 10 musts de la rentrée littéraire étrangère
Des suites très attendues et des nouveautés excitantes: la rentrée littéraire étrangère a de quoi plaire à tous. Ne ratez pas ces 10 livres incontournables!



Millénium 4 – Ce qui ne me tue
pas
David Lagercrantz
Actes Sud, 39,95$, en librairie.
Il me semble que je vous entends penser : « Euh, l’auteur de Millénium n’était pas mort? » Oui, mais un romancier suédois a repris les rênes de la série à succès mettant en vedette Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist. Ce nouvel opus serait très réussi, bien qu’assez différent de la trilogie – plus d’action, moins de psychologie. 



Petit piment
Alain Mabanckou
Seuil, 27,95$, en librairie.
À chaque livre, Mabanckou nous ravit, nous émeut, tout en nous faisant une petite leçon d’histoire africaine. Ici, l’auteur de Mémoires de porc-épic et de Demain j’aurai vingt ans, imagine l’odyssée d’un orphelin à Pointe-Noire, surnommé « Petit Piment », qui devient un homme à tout faire dans une maison close, sur fond de révolution socialiste au Congo.


Délivrances
Toni Morrison
Christian Bourgois, 25,95 $, en librairie.
Prix Nobel de littérature en 1993, Toni Morrison n’a rien perdu de son regard acéré sur l’Amérique et ses tensions raciales. Sa grande force: des personnages à la voix puissante, plus vrais que nature. Dans cet épatant roman choral, différentes femmes se battent pour survivre aux traumatismes de l'enfance et à la violence d’une société cruelle.



L’infinie comédie
David Foster Wallace
De L’Olivier, 39,95$, en librairie.
Assurément un incontournable de la rentrée, Infinite Jest, roman-culte du « Kurt Cobain des lettres » est traduit pour la première fois en français. L'intrigue de ce pavé, une satire dystopique servie par un style vraiment incroyable, s'articule autour d'une vidéo clandestine tellement divertissante qu'elle créee une dépendance mortelle... et met même en scène des séparatistes québécois!




D’après une histoire vraie
Delphine de Vigan
JC Lattès, 29,95$, en librairie.
Celle qui nous avait offert le très beau Rien ne s’oppose à la nuit signe cette fois un thriller psychologique placé sur la fine ligne entre fiction et réalité. Son personnage, qui s’appelle Delphine de Vigan et lui ressemble en tous points, se retrouve sous la coupe de L, une femme d’abord charmante qui commence tranquillement à la vampiriser.


La nuit de feu
Éric-Emmanuel Schmitt
Albin Michel, 25,95$, en librairie
Le papa d’Oscar et la dame rose n’a jamais caché être croyant. C’est justement le récit de sa « rencontre » avec Dieu qu’il nous offre ici dans un livre à l’écriture gracieuse, aérienne. À 28 ans, Schmitt part en expédition dans le désert algérien et se perd. Ce qui aurait pu être un véritable cauchemar se transforme en une expérience mystique…



Un amour impossible
Christine Angot
Flammarion, 26,95$, sortie : 24 septembre
On se prépare au pire en ouvrant un livre de Christine Angot, qui joue de la plume comme d’un poignard. Après le terrible Une semaine de vacances où elle dépeignait l’inceste paternel dont elle a été victime, l’écrivaine française adepte de l’autofiction remonte un peu plus loin, jusqu’à la rencontre de ses parents, toujours dans ce style sobre mais sans faux-fuyants.




Les assassins
R.J. Ellory
Sonatine, 34,95$, sortie : septembre
L’écrivain britannique éprouve une fascination pour les mythes criminels américains, comme le prouvent bien ces précédents romans policiers comme Vendetta ou Les Anges de la nuit. Ici, il explore la figure du tueur en série : à New York, deux journalistes et un détective font équipe pour épingler un assassin qui s’amuse à recréer les meurtres de célèbres serial killers.




Va et poste une sentinelle
Harper Lee
Grasset, sortie : 9 octobre
Pas banal, un grand classique qui a droit à une suite, 65 ans (!) après sa parution. Le livre se déroule vingt ans après les événements de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur: Scout Finch, la narratrice du premier livre, est maintenant adulte et vit à New York. Lorsqu’elle revient en Alabama pour visiter son père, elle se trouve au cœur des déchirements de la déségrégation.

 

Prince Lestat
Anne Rice
Michel Lafon, sortie : fin octobre
Anne Rice ressuscite ses mythiques Chroniques des vampires le temps d’un nouveau tome très attendu. Exit le mystère et les châteaux dans des forêts sombres : les vampires ici ont des airs de hipster, iPhones à la main et as des réseaux sociaux. Mais quand une force télépathique commande de brûler les jeunes goules, Lestat vole à la rescousse de ses comparses immortels. (NDLR : Couverture de livre de l'édition anglophone, parue l'an dernier. La couverture franco n'a pas encore été dévoilée.)

On note aussi :

Profession du père de Sorj Chalandon, Grasset (en librairie)
Funny girl de Nick Hornby, Stock (sortie: 18 septembre)
Revival de Stephen King, Albin Michel (sortie: octobre)
Le livre des Baltimore de Joël Dicker, Fallois (sortie : fin octobre)