+ Toutes les playlists

10 shows à ne pas manquer en septembre à Montréal

Crédit photo : Fabienne Legault
10 shows à ne pas manquer en septembre à Montréal
La folie des festivals tire bientôt à sa fin, mais Montréal continuera de proposer des spectacles de qualité à ses mélomanes. Si vous faites partie des gens normaux qui n'ont pas envie de sacrifier quatre semaines de salaire pour voir Madonna ou Stevie Wonder dans le pit du Centre Bell, consultez ce top 10 des shows à voir ce mois-ci.

Finale mondiale d'End of the Weak (6 septembre, Belmont)
Anti-battle regroupant des rappeurs internationaux, qui ont préalablement remporté le championnat de leur pays, End of the Weak installe, pour la toute première fois de son histoire, sa finale à Montréal. Pour l'occasion, les rappeurs RES Turner (France), Kay M (États-Unis), Mans1 (Suisse), Mas Law (Royaume-Uni) et Aeme (Belgique) s'affronteront au Belmont. Le gagnant du chapitre québécois sera, quant à lui, connu le 4 septembre lors de la finale nationale au Divan orange mettant en vedette le groupe français Phases Cachées.

Modest Mouse (8 septembre, Métropolis) 
La qualité des shows de Modest Mouse dépend toujours de l'humeur d'Isaac Brock, une anti-star qui préfère parfois faire à sa tête plutôt que de plaire au public. Quoi qu'il en soit, la troupe indie rock culte originaire de Washington peut compter sur un vaste répertoire d'excellentes chansons, notamment celles de son notable sixième album paru cet hiver.


Safia Nolin (9 septembre, sous-sol de l'Église Saint-Enfant-Jésus du Mile-End)
Très attendu, ce premier album de la chanteuse originaire de Québec s'annonce déjà comme l'un des meilleurs de l'année sur la scène locale, à en juger par les premiers extraits convaincants. Dans un lieu aussi original qu'un sous-sol d'église du Mile-End, le lancement de Limoilou promet.

Grandmaster Flash, Dead Obies, Eman X Vlooper, etc. (11 septembre, Quartier des spectacles)
Pour sa 5e édition, le festival OUMF se surpasse avec une programmation relevée vraiment solide. Le 11 septembre, place au hip-hop avec le maître pionnier du hip-hop new-yorkais Grandmaster Flash ainsi que les rappeurs québécois Pic Paquette, Big Dreams, Wasiu, Eman X Vlooper et Dead Obies. Tout ça gratuitement!


Kaytranada (17 septembre, SAT)
Désormais signé sous la prestigieuse étiquette britannique XL Recordings, le producteur hip-hop de Saint-Hubert Kaytranada remettra les pieds près de sa terre natale après une escapade à l'international. L'évènement est évidemment sold-out, mais tentez le coup avec les scalpers.

Toast Dawg (18 septembre, 180g)
Le nouveau café-resto-magasin de vinyles trendy du Mile-End accueillera le producteur hip-hop montréalais Toast Dawg pour le lancement du deuxième volet rappé de sa série Brazivilain. Pour l'accompagner, un fou line-up d'invités, comprenant notamment Yes Mccan (Dead Obies), Koriass, Loud Lary Ajust, Waahli et KenLo


Viet Cong (18 septembre, Théâtre Fairmount)
La programmation très diversifiée du festival POP Montréal est impressionnante cette année. Fans de rock, vous serez probablement ravis d'apprendre que Viet Cong, l'un des groupes canadiens les plus acclamés depuis le début de l'année, sera de la partie. En bonus : le groupe loud rock torontois Greys.

The Internet (22 septembre, Belmont)
Mené par deux membres du redoutable collectif hip-hop californien OFWGKTA, The Internet mise plutôt sur une ambiance soul/R&B chaleureuse qui rend hommage autant qu'elle innove. Paru en juin dernier, Ego Death est à classer parmi les meilleures sorties américaines du genre de l'année.


Stromae (28-29 septembre, Centre Bell)
Le chanteur belge n'a plus besoin de présentation. En spectacle, Stromae est tout simplement inarrêtable. Le feu roulant qui s'amorce le 28 septembre au Centre Bell sera mémorable. 

Thundercat (29 septembre, Théâtre Fairmount)
L'auteur-compositeur-interprète et bassiste Thundercat mise sur un amalgame efficace entre R&B et jazz fusion. Ses spectacles sont toujours à couper le souffle. Une valeur sûre.