+ Toutes les playlists

Perfecto : un nouveau bar où l’on mange dans le noir.

Crédit photo : Christine Plante
Perfecto : un nouveau bar où l’on mange dans le noir.
Dans le petit tronçon de la rue Duluth entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Saint-Dominique, il y avait 3 choses dignes de mention: la station BIXI, la murale, le Réservoir. Hé bien cette douce trinité est aujourd’hui perturbée, car un nouveau joueur vient tout juste d'y poser ses pénates... 



Je ne suis pas chroniqueuse mode, mais l’endroit s’appelle « Perfecto ». Vous savez, ce fameux manteau de cuir à la grande fermeture éclair asymétrique, qui a connu son heure de gloire dans le coin des années 80-90 mais qui dans le fond, a traversé les tendances, les époques, de la rue à la haute couture, en mode, en musique et au cinéma, et qui a couvert les épaules des plus grandes stars et des chanteurs comme Elvis Presley, James Dean, Kate Moss, etc.

Je dirais que le nom ne pouvait être mieux choisi pour cet endroit hors du temps.
 
On y entre par une porte toute discrète, sans lumière et sans marquise, et l’on se laisse guider par la musique jusqu’en haut des marches. L'endroit s'est doté d'un authentique tape à cassette, oh yes. On peut même apporter ses bons vieux dinosaures et les passer au DJ comme dans le temps des grammes de pot. Une fois en haut de l'escalier, tournez à gauche pour danser, à droite pour vous rassembler au bar où les décibels sont un (petit) peu plus discrets. On pourra donc se concentrer sur ce qui nous amène ici : la bouffe.
 
J’adore les adresses qui ont un menu gastronomique « s’à slide ». Où l’on vient pour prendre un verre, mais qu’accessoirement, la bouffe qu’on propose pour l’accompagner est savoureuse et recherchée. À des années-lumière des misérables bretzels secs qu’on nous sert encore trop souvent dans les bars de Montréal, et qui nous assèchent la bouche (et le plaisir) pour nous faire boire encore plus. Euwww.
 
Le menu ici est simple, mais ça fonctionne bien.



On reste dans le registre du menu qui accompagne le verre et non l’inverse. En d’autres mots, ne planifiez pas une visite ici pour venir manger, mais si vous avez un petit creux et que vous êtes dans le coin, c’est un excellent plan de fin de soirée avec sa cuisine qui ferme à 2h30 AM. Gardez simplement en tête que vous serez probablement servis dans des culs-de-poule ou des cabarets de cafétéria, et si vous êtes chanceux, vous aurez un peu de lumière pour voir votre assiette. 

En plus de petits spéciaux ponctuels, la carte régulière liste une poutine « all-dressed », garnie de viande effilochée, de pois verts et d’une sauce aux herbes. Juteuse et pleine de surprises.

 Poutine garnie de brisket de boeuf, sauce aux herbes, moutarde à la Stout West Shefford et pois verts, 12$
 
Le canard Buffalo joue sur les saveurs classiques des fameuses ailes de poulet sauce au bleu épicée servies un peu partout aux États-Unis, mais avec du canard fondant, qui se détache de l’os, ce qui donne un résultat plus raffiné, tout aussi salé. À consommer avec un grand verre de IPA.
 
Canard croustillant dans une sauce Buffalo, crème sûre au fromage bleu, jalapeno mariné et céleri, 11$

La salade de kale est un peu moins jouissive. On est dans un bar après tout, on est un peu là pour s’intoxiquer, alors les super-aliments, you know.  
 
Salade de kale, radis, oignons, graines de citrouille rôties, feta et vinaigrette maison aux bleuets, 8$
 
D’autres plats ont piqué ma curiosité – des moules au cari, un sloppy joe végétarien ou encore les rondelles d'oignons (tellement!) à la "Mccrowe"...

Oh well, je repasserai pour les tester !
 
Perfecto
20, avenue Duluth
(514) 903-7373
LUN - SAM: 17h - 3h

Photos Christine Plante