+ Toutes les playlists

La rentrée littéraire québécoise en 8 auteurs

Crédit photo : Fabienne Legault
La rentrée littéraire québécoise en 8 auteurs
Il est venu le temps de la rentrée littéraire! Voici 8 auteurs québécois qui rempliront cette nouvelle saison de lectures inoubliables.





(Crédit: Julie Artacho)

Élise Turcotte
Première vraie collaboration avec Alto pour cette grande poète et romancière (Le bruit des choses vivantes, Guyana...) qui n’a plus besoin de présentation. Dans cette courte fable sur le pouvoir de la littérature, une professeure morte se retrouve dans les limbes où elle doit continuer à enseigner, alors que rôde une vieille ennemie de l’époque où elle était vivante…

Le parfum de la tubéreuseAlto, 19,95$, en librairie


(Crédit: Sarah Scott)

Maxime-Olivier Moutier

Le psychanalyste et auteur (notamment de Marie-Hélène au mois de mars) présente un roman dans lequel un psychanalyste décide d'étudier en Histoire de l’Art. Autofiction? Qui sait! L’important c’est qu'à chaque page, Moutier prouve la nécessité de l'art dans nos vies, tour à tour refuge, subversion ou source de sens. Un amour du beau transpire dans sa plume et nous contamine!

Journal d’un étudiant en histoire de l’art - Marchand de feuilles, 34,95$, en librairie



(Crédit: © Le Quartanier / Justine Latour)

Daniel Grenier
Le talentueux jeune homme, à qui l’on doit le recueil de nouvelles Malgré tout on rit à Saint-Henri, propose cette fois une brique au souffle impressionnant, qui s’étale sur trois siècles, de la Conquête jusqu’au futur! Ses héros − québécois et américains − vivront la guerre, tomberont amoureux, et croiseront même Buster Keaton.

L’année la plus longueLe Quartanier, 27,95$, en librairie
 
 
(Crédit: Toma Iczkovits)

Martine Delvaux
Féministe engagée, l’auteure de l’essai Les filles en série a aussi derrière la cravate quelques romans. Son quatrième effort raconte, en alternant entre la première et la troisième personne, le drame d’une femme sans père qui lutte pour reconstituer son histoire personnelle, et mettre ainsi des mots sur les blancs. C’est honnête, touchant, sans compromis.
 
Blanc dehorsHéliotrope, 21,95$, sortie : 9 sept


 (Crédit: Julie Artacho)

Dominique Fortier
La prose de Dominique a quelque chose de l’illumination ou de l’extase mystique. Elle seule sait d’ailleurs inventer des histoires aussi riches où le temps n’a rien à faire de la linéarité. Ici, l’abbaye du Mont Saint-Michel en Normandie fait office de portail, grâce auquel le destin d’une écrivaine contemporaine rencontre celui d’un peintre du 15e siècle devenu moine.

Au péril de la merAlto, 21,95$, sortie : 15 sept
 


Stéphane Dompierre  

Auteur polyvalent toujours très apprécié, Stéphane Dompierre signe cet automne la suite de son grand succès Un petit pas pour l’homme. Cap sur l’Angleterre pour les trois colorés amis de la trilogie, maintenant dans la quarantaine : la paix recherchée par Nicolas est troublée par la présence d’Alex  et l’arrivée de Daniel, qui vient d’apprendre qu’il est cocu.

Tromper Martine – Québec Amérique, 24,95, sortie : 23 sept
 



(Crédit: Julie Artacho)

Fanny Britt
La prolifique dramaturge – aussi auteure de l’essai remarqué Les tranchées – signe un premier roman qui creuse derrière les apparences de la vie domestique. À travers l’histoire intime d’une trentenaire qui s’apprête à revoir un ancien amour, Fanny Britt fait le portrait de toute une génération et des thèmes qui la touchent : parentalité, amour, adultère, vieillesse, etc.

Les maisonsCheval d’août, 24,95$, sortie : 27 oct

 
(Crédit: Karine Davidson Tremblay)

Patrick Sénécal
L’automne ne serait simplement pas complet sans une nouvelle parution à donner froid dans le dos de cet auteur unique en son genre au Québec. Délaissant l’humour qui faisait le sel de sa série Malphas, Sénécal nous entraîne dans un cirque très inquiétant près de la rivière Yamaska, où d’étranges numéros réveillent la part sombre tapie en chacun.
 
FaimsAlire, 32,95$, sortie : 22 oct