+ Toutes les playlists

3 séries télé à regarder pour t'initier au nouveau genre cinématographique et télévisuel womance

Crédit photo : broadcity via Instagram
3 séries télé à regarder pour t'initier au nouveau genre cinématographique et télévisuel womance
Phénomène dont on ne parle pas énormément, la womance comme genre cinématographique et télévisuel commence gentiment à se hisser dans le cœur des outre-regardeurs Netflix (et des autres plates-formes de streaming, mais on le dira pas trop fort). On en parle si peu sûrement dû au fait qu’on l’associe peut-être à tort au chickflick, et que le public cible de celui-ci est majoritairement féminin (et donc de peu d’intérêt pour la gente masculine).

Bien plus que l’épopée d’une fashion addict pour trouver l’homme qui s’agencerait à la paire de chaussures parfaite, ou bien du dur parcours d’une trentenaire socialement retardée attendant l’homme qui ferait d’elle une femme, une «vraie», la womance se concentre grosso modo sur des histoires d’amitié entre une ou plusieurs femmes. 
 

crédit : giphy
 
Wait for it! Même si le mot valise formé de «woman» et «romance» donne l’image d’une ribambelle de femmes se susurrant des mots doux et dansant sur les airs de Girls Just Wanna Have Fun, le phénomène n’est nul autre que l’équivalent de la bromance. Pour te donner une idée générale, échange juste les bros des films Hangover avec des femmes. Ta-dah!
 
crédit : broadcity via Instagram
 
T’es intrigué, tu vois? Mais ce qui est merveilleux dans tout ça, c’est que le but ultime des protagonistes féminines, ce n’est pas de se trouver un mari après avoir fait tous les trucs trash pas possibles. Le but ultime de la womance, c’est de se trouver soi-même (tu l’avais pas vu venir celle-là) avec le support de ses wos (à prononcer [w-ô-z]) qui sont aussi clueless les unes que les autres. Pis advienne que pourra! C’est ça, la vraie romance : wos before bros
 
crédit : giphy
 
Tu te demandes, j’en suis sûre, par où commencer si tu veux t’initier à la womance sans tomber dans le trou noir des films de mariées. Voici donc trois suggestions de séries qui te feront voir d’un autre œil l’amitié (ou l’amour platonique) entre femmes. #nohomo
 
Broad City
 
De quoi ça a l’air des femmes potheads? Je ne sais pas, mais les deux filles de Broad City se ramassent dans des histoires pas possibles, peu importe si elles sont sous l’influence de la marijuana, ou juste de la vie. Cette série écrite par les humoristes américaines Ilana Glazer et Abbi Jacobson est à conseiller comme remède lors d'un jour de m**de, autant pour les gars que pour les filles, à condition d’avoir 16 ans et plus. Les deux saisons sont offerts sur YouTube (faut payer, mais je vous jure que ça vaut la peine), et la troisième est en cours de production. Yass queen!
 

 
Quart de vie
 
Websérie québécoise déjantée à 100%, Quart de vie rassemble Bam (Nadia Essadiqi), Constance (Marie-Soleil Dion) et Ariane (Alexandra Cyr), qui fait une crise existentielle à l’idée de concevoir des bébés dans la maison de son enfance. Les trois filles ont en commun de faire des choix de vie questionnables, mais bon, au moins elles font des choix (on peut leur donner ça). Tu peux tout regarder sur Tou.tv, les deux saisons sont disponibles et ça se regarde en deux heures (vas-y, binge-watch!). 
 
 


Ackee & Saltfish
 
Encore une websérie (parce que ça se regarde bien sur un téléphone dans un autobus) écrite et réalisée par une Anglaise du nom de Cecile Emeke. La réalisatrice capture l’humour dans la simplicité des interactions entre deux amies qui s’ennuient souvent plus que d’autre chose. À regarder pour les one-liners exquis et l’attitude bitchy de Rachel (Vanessa Babirye) et Olivia (Michelle Tiwo).  Les épisodes se retrouvent sur le site de la série
 

 
Bonne écoute!