+ Toutes les playlists

Nos trucs pour devenir le king de l'épluchette de blé d'Inde!

Crédit photo : Fabienne Legault
Nos trucs pour devenir le king de l'épluchette de blé d'Inde!
Nous voilà déjà à la mi-août et l'automne se fait sentir. Mais avant la rentrée des classes, il y a un incontournable : les épluchettes de blé d’Inde, le rassemblement idéal où on passe du bon temps avant la fin de l’été. La meilleure période de l’année pour la culture du maïs étant au mois d’août, on vous a préparé quelques trucs pour une épluchette friendly toute en beauté.
 
Choisir le bon maïs 
Ce n'est pas un secret, le maïs québécois est l'un des meilleurs. Avec son petit goût sucré, on le reconnaît immédiatement. Généralement le blé d’Inde au meilleur goût sera celui dont l’épi aura les feuilles d’un vert éclatant et à la soie pâle et humide. N’hésitez pas à enlever une première couche de feuilles pour regarder la couleur du grain. S’il est décoloré ou ratatiné, out!
 
Ne vous procurez pas votre blé d’Inde trop tôt et prévoyez vos quantités 
Ça peut paraître étrange, mais c’est quand même vrai. Du maïs, ça reste pas frais super longtemps. L’idéal c’est de vous procurer le blé d’Inde la veille ou le jour même. Commencez par faire le tour de vos invités à savoir combien ils pensent en manger. Ça vous évitera le gaspillage ou un surplus inutile.
Crédit : giphy
 
Prévoyez d’autres accompagnements 
Parfois du blé d’Inde c’est un peu redondant à manger seul. Pas besoin de sortir le gros attirail, on garde ça simple! Si vous avez accès à un barbecue, des hot dogs ça bouche toujours un petit coin. Vous pouvez préparer également quelques salades la veille, histoire de varier un peu le menu.
 
La cuisson 
On s’est tous déjà posé la question : combien de temps ça prend faire cuire du blé d’Inde? Maximisez votre temps, si vous en avez en grande quantité, vaut mieux commencer tôt. Si on compte le temps que ça prend avant de faire bouillir votre eau, comptez une heure avant de pouvoir déguster votre maïs. Généralement, quand ça commence à sentir, c’est bon signe. On ne souhaite pas le faire mijoter trop longtemps non plus, on veut quand même qu’il soit un peu crunchy.
 
Crédit : giphy
 
Les compléments 
N’oubliez pas de disposer du beurre un peu partout sur la table : si l’envie vous dit, les beurres aromatisés ont la cote, une tonne d’idée de recettes se retrouve sur le net. N’oubliez évidemment pas de déposer des salières à portée de main. Pour couronner le tout, on n’oublie pas les serviettes de table (bonjour beurre) et la vaisselle en plastique *réutilisable*. On peut aussi penser au cure-dents, parce qu’on le sait que ce n’est pas le sentiment le plus agréable avoir les fibres de maïs pognées entre les dents.
Crédit: giphy
Accords alcool 
On privilégie les bières blanches de type lager, dont les arômes se marient parfaitement avec le goût du maïs. Pour les amateurs de vin, un blanc aux cépages relevés d’agrumes deviendra un incontournable.
 
Divertissez vos invités 
On n’est jamais trop vieux pour avoir du fun. Pour que tout le monde participe à l’épluchette et mette la main à la pâte, séparez-vous en groupe (ou même solo!) et divisez-vous les épis de maïs en parts égales. La dernière équipe qui termine d’éplucher sa batch ramasse tous les p’tits cheveux de blé d’Inde par terre. Non seulement c’est hilarant, mais ça fait en sorte qu’on ne passe pas toute la journée à éplucher (et à ramasser...)
 
Crédit : giphy
Il existe des accessoires spécialement conçus pour la consommation du maïs. Parmi ceux qu’on retrouve sur le marché, les pique-épis sont pratiques. Ça permet de manger son maïs chaud, sans avoir à se brûler au troisième degré le bout des doigts.
Crédit : joieshop.com
C’est sûr qu’en acheter pour tout le monde, ça peut revenir dispendieux. Par contre, vous pouvez l’exploiter pour perpétuer la tradition de l’épluchette. À votre première épluchette, la personne qui aura mangé le plus d’épis gagnera les pique-épis : elle se vaudra le privilège de piquer son blé d’Inde au lieu de s’ébouillanter à la prochaine épluchette. À la fin de celle-ci, si un des invités surpasse le record du champion précédent, c’est ce dernier qui se méritera les pique-épis. Enfantin, oui, mais pas pire drôle quand même.
Crédit : giphy 
On ne gaspille pas 
Il se peut qu’il vous reste une quantité de blé d’Inde à la fin de l’épluchette, si tel est le cas, vous pourrez trouver sur le web une tonne de recettes à faire avec votre maïs en trop. Ces recettes seront relativement simples à réaliser et ça vous évitera de manger du blé d’Inde pendant une semaine.
Crédit : tumblr
 
Bonne épluchette!