+ Toutes les playlists

Doca: une nouvelle adresse méditerranéenne très hot dans Griffintown!

Crédit photo : Sorya Nguon-Belisle
Doca: une nouvelle adresse méditerranéenne très hot dans Griffintown!
Il y a de cela quelques semaines, NIGHTLIFE.CA s'était rendu au restaurant Doca, pour son ouverture officielle. Un nouvel établissement méditerranéen très chic, en plein coeur de Griffintown. Beaucoup de bulles, une tonne d'huitres et plein de beau monde très fancy étaient là pour souligner l'occasion. Une assez grosse soirée! Mardi soir dernier, nous y sommes donc retournés, en mode un peu moins party cette fois, afin de goûter au menu «pour de vrai». Nous avions déjà eu une bonne impression de l'endroit, mais je dois dire qu'après ce souper, notre idée du Doca s'est encore améliorée!

Pour débuter, l'atmosphère de l'endroit est très classe. Des plafonds hauts, de grandes fenêtres et un mobilier qui donne dans les tons de violets sont tous des éléments qui amènent une ambiance à la fois feutrée et éclectique. Doca, c'est le projet des deux proprios, Victor Batista et Victor Dias, qui cumulent plus de 40 ans d'expérience en restauration, dans des établissements de renom tels que Da Emma, Café Ferreira et MKT. En cuisine, on retrouve François Laurin (Bice, Sofia, Hotel W) et sa brigade. Disons qu'on est entre bonnes mains.
 
Photo: Sorya Nguon-Belise

On commence avec l'entrée froide de thon «crudo», apprêté avec vinaigrette yuzu et coriandre, armillaires de miel marinés, tokibo et sel des Andes. Un seul mot: fraîcheur. La portion est parfaite, et le mélange de sucré/salé est à point. On enchaîne avec l'entrée chaude de pieuvre grillée, servie avec une mousseline de chou-fleur, poivrons rôtis, chorizo, pousses de cresson et olives noires. Ici, nous apprécions spécialement le mix entre la pieuvre et le chorizo, mélanges d'arômes très intéressants. La cuisson de la pieuvre est parfaite: tellement tendre qu'on aurait cru qu'elle était cuite sous vide! Nickel.

Pour continuer, on nous apporte la crevette grillée accompagnée d'épeautre au homard, d'asperges blanches, et assaisonnée de sauce à l'ail et citron confit. Encore une fois, cuisson parfaite. Les saveurs se complimentent à merveille. Puis, mon coup de coeur de la soirée arrive sur la table: un carré d'agneau en croute de moutarde à la poire, avec une purée de panais, sauce au vin rouge, feuilles de chou de Bruxelles et carottes nantaises rôties. Je suis loin d'être une fan d'agneau, mais j'en aurais repris une ou deux assiettes, for sure. Cuisson bleue très réussie, arômes sucrés et viande extrêmement tendre. C'est assurément le plat que je vais commander lors de ma prochaine visite chez Doca!
 
Photos: Sorya Nguon-Belise 

La fin arrive et on nous sert le dernier service: mi-cuit au chocolat, gelato à la vanille et beignets maisons avec leurs trempettes. Ok, ici aussi, il faut savoir que je ne suis pas vraiment une personne de desserts, mais ces mets étaient totalement hallucinants. Le mi-cuit, dessert assez classique, était excellent. Pas trop sucré, et la densité du gâteau était juste à point. Du côté des beignes, je recommanderais fortement la sauce au caramel salé en accompagnement. Wow, sérieusement!

Avant cette soirée, j'avais déjà entendu de bons commentaires sur Doca, mais je ne m'attendais pas à ce que la qualité des assiettes soit aussi impeccable. Un établissement qui aura assurément beaucoup de succès dans les temps à venir! Une nouvelle adresse que je vais commencer à conseiller assez souvent!


Doca
1059 rue Wellington
514-866-3622