+ Toutes les playlists

Un café en un éclair: la nouvelle pâtisserie qui rend le Village encore plus coloré !

De Londres à Tokyo, de Paris à New York, les éclairs ont la côte.
 
Mais contrairement aux cupcakes, macarons, cronuts, et autres petits fours qui font courir les foules et s’allonger les files, l’éclair n’a rien d’une création inédite : c’est plutôt un grand classique de la pâtisserie qui n’est jamais vraiment parti.
 
Un éclair au chocolat, c’est rétro.
 
Source: Facebook Figaroscope, crédit photo Jean-Christophe Marmara
 
Aujourd'hui, les artisans du dessert s’amusent à redécouvrir les charmes de sa pâte à choux, un véhicule versatile qu’on peut fourrer, napper, tremper, assaisonner et garnir à toutes les sauces. La version originale fourrée à la crème pâtissière et nappée de fondant au chocolat fait maintenant l’objet de centaines de remakes, avec beaucoup de couleurs - jaune, rose, turquoise ou vert lime - et des saveurs de plus en plus inédites. Sucrés, salés, à l’apéro ou en sandwich, l’éclair est à la pâtisserie ce que la petite robe noire est à la mode : un indémodable qu’on pourra toujours réinventer et sortir en toute occasion. 
 
À Montréal, c’est à la toute nouvelle pâtisserie Un café en un éclair, qui vient d’ouvrir ses portes sur la grouillante rue Amherst, que les éclairs nouveau genre ont atterri. Un endroit coquet, simple et discret, mis au point par le couple de pâtissiers français Laurie Gamba et Bastien Carrasco débarqués ici depuis Montpellier. « On avait déjà notre idée depuis un moment, mais on voulait se faire une expérience ici et pas seulement ramener notre côté français. » C’est donc après quatre années passées dans différents établissements gourmands, L’Européa, le Laurie Raphaël, Chez L’épicier pour elle, et chez Mamie Clafoutis pour lui, que le couple a mis son grand projet en branle...



Laissez macérer deux pâtissiers à Montréal durant quelques mois, résultat : 2 bébés. Un petit garçon qui a aujourd’hui près d’un an et un petit café qui a aujourd’hui près d’un mois. Je ne connais pas le garçon, mais s’il est à l’image de l’espace gourmand de ses parents, il doit être vraiment très mignon.

Tout est fait à la main, de la pâte à choux jusqu’aux assiettes sur lesquelles elle est servie. Et les éclairs qu’on nous propose sont coquets, festifs, créatifs.



L’éclair façon César est surprenant. La vinaigrette riche de la salade classique a été convertie en crème épaisse au parmesan, et lie les différents ingrédients – salade, lardons, croûtons – au centre de la pâte aérienne, ce qui donne l’impression de s’enfiler un sous-marin. C’est une bonne option pour le lunch – quoique très riche, on est dans une pâtisserie après tout. Pour les gens à la diète, je recommande d’aller… ailleurs.


Mon coup de cœur perso va cependant à l’éclair « Saint-Honoré », composé d’ingrédients exclusivement décadents : pâte à choux - crème pâtissière - chantilly - pépites de sucre à la crème -extase - oh oui - je t’aime.

En tout, une bonne dizaine d'éclairs sucrés et salés sont proposés quotidiennement. Il faudra essayer l'éclair au Oréo, celui aux framboises et fruits de la passion ou encore celui au citron meringué. La maison propose également beaucoup de produits connexes, tout aussi gourmands: guimauves, macarons, biscuits, gâteaux sur mesure, et une brioche au Nutella qui semble particulièrement capotante.

Quant à moi, je repasserai avant un souper entre amis pour ramasser une belle boîte d'éclairs multicolores qui termimera le repas dans l'enchantement. J'entends déjà les oh! et les aaaahhh! de mes convives débordants de joie. 

Un café en un éclair
1417, rue Amherst, Montréal
514-439-8783

MAR - SAM: 08h - 18h

Photos Christine Plante