+ Toutes les playlists

Fantasia: 10 films complètement fous à voir

Crédit photo : Catch Me Daddy
Fantasia: 10 films complètement fous à voir
Un des plus fous festivals de cinéma à Montréal, Fantasia prendra place dans notre métropole du 14 juillet au 4 août. Tu pourras assister à la première de Ant-Man si l’attente chez toi ne se peut plus. En ouverture du festival, on te propose Miss Hokusai du réalisateur Keichi Hara et Attack on Titan de Shinji Higuchi en clôture. Des films de tous les genres, pour tous les âges en passant du conte fantastique à l’horreur gore. Parmi cette pléthore de films, on en fait ressortir 10 sur lesquels tu devrais jeter un oeil. Dōmo arigatō, Mr. Roboto.

1. Turbo Kid

Film des années 80 qui n’en est pas un, Turbo Kid emprunte à cette ère du kitsch une série de clichés et pousse son idée en ancrant son histoire dans un futur qui nous projette en 1997 (!). Un monde post-apocalyptique rempli de violence, de pluies acides, d'une rencontre entre The Kid (Munro Chambers) et Apple (Laurence Leboeuf), et d'un personnage de type Mad Max nommé Zeus (Michael Ironside), en empereur suprême maître des eaux. Apple kidnappée par les hommes de Zeus, The Kid n’aura d’autre choix que d’aller sauver sa belle, son bracelet aux pouvoirs Turbo au poignet. BMX, combats, décapitation et sang. Beaucoup de sang. Film remarqué à Sundance, Prix du public à SXSW, c’est surtout un film réalisé par du monde de chez nous, le trio François Simard, Anouk Whissell, Yoann-Karl Whissell du collectif Roadkill Superstar.

2. Tangerine

L.A. et son dark side exploré par Sin-Dee, prostituée transgenre fraîchement sortie de prison. Accompagnée de son acolyte et meilleure amie Alexandra, elle règlera ses comptes sur l’infidélité de
son pimp et petit ami, qui en a profité durant ses 28 jours de prison pour se laisser aller aux plaisirs de Dinah, blonde ennemie. Quête pour retrouver la hoe Dinah. La blonde capturée, recherche du pimp trompeur. On se tire les cheveux, on crie, on se promène là où il ne faudrait pas aller. Comédie hystérique réalisée par Sean Baker, filmée avec des iPhone. No tea no shade

3. Bunny the Killer Thing

Un monstre mi-lapin, mi-homme avec une grosse graine bandée à la poursuite de ses prochaines victimes. Film finlandais avec décor de neige réalisé par Joonas Makkonen, on se retrouve dans les bois, dans un chalet avec une gang de jeunes devant la créature perverse allumée par tous les orifices, ressemblant à celui de la fleur de la femme. Zing zing zing. 

4. German Angst

Trois réalisateurs allemands de gore (Jörg Buttgereit, Andreas Marschall, Michal Kosakowski) font équipe pour créer cet objet d'horreur violente et surréelle destinée à un public consentant et averti. Trois histoires: une enfant et son cochon d’Inde, des malentendants kidnappés par des néonazis, un photographe de mode qui dérape. L’exploration tordue de la déviance de l’être humain poussé à un niveau qui frise l’insupportable. Donne-moi du gore, encore plus de gore. 

5. Manson Family Vacation
Autre film buzz de SXSW qui creuse dans la fascination que nous pouvons avoir pour ces serial killers élevés au rang des célébrités. Charles Manson et sa famille comme sujet et la volonté d’un frère de se rapprocher de son autre frère. L’aventure les mènera à retracer le parcours sanglant du tueur, à croiser des personnages amateurs de ses violences. Exploration étrange du rapport de l’homme devant la mort provoquée comme spectacle. Récit familial réalisé par J. Davis

6. Who Killed Captain Alex? 

L’Ouganda et son premier film d’action à traverser les frontières. Un budget de 200 balles en poche. Tourné dans le ghetto, on raconte un conflit dégénératif entre la mafia et l’armée. Le frère d’une des têtes dirigeantes de la mafia capturé, un réflexe de vengeance entraînera le meurtre du Capitaine Alex. La guerre prend alors place. Explosions à deux cents, surutilisation d’effets créés à l’ordinateur, arts martiaux, performances d’acteurs pourris, le film réalisé par Nabwana IGG a tous les éléments pour créer une orgie visuelle de mauvais goût.

7. The Arti: The Adventure Begins

Des aventures de capes et d’épées, version marionnettes? C’est pas rien. Arti-C, une sorte de robot inventé en bois et en métal par l’homme ayant ouvert la route de soie. Le créateur assassiné, le lègue du robot sera repris par son fils et sa fille. Les enfants ayant grandi, ils se lanceront dans une traversée du désert vers la cité de Loulan. Combat et conquête dans ce film fantastique réalisé avec beauté par Huang Wen Chang

8. Catch Me Daddy

Laila et son beau Aaron vivent en retrait de la société, question de se permettre de vivre leur rêve et de consommer leur liberté. YOLO. Laila ayant fui le nid familial oppressant, le passé la rattrapera finalement et la poursuivra. À ses traces, deux gangs aux contrats signés par le père entraîneront les deux amoureux dans une nuit des plus violentes. Les frères Daniel et Matthew Wolfe à la réalisation. Deux gars habitués aux vidéoclips empruntent à cette esthétique léchée pour fixer l’image de ce western moderne en terre anglaise sans cowboy. 

9. Hostile

Sorte de film évènement qui en est surtout un de par le jeune âge de son réalisateur (Nathan Ambrosioni a 14 ans), qui démontre son talent marqué pour la mise en scène. Une femme sans enfant, qui ne peut en avoir non plus, ouvre les portes de sa demeure pour accueillir deux jeunes adolescentes. Elle devra faire appel à des gens de l'extérieur pour l’aider à surmonter l’instabilité de sa nouvelle famille recomposée. Tension paranormale, un personnage intrusif s’installe dans le récit pour élever ton niveau d’épouvante. Si t’as peur des fantômes…

10. Roar

WTF. Vraiment juste WTF. Film familial réalisé par Noel Marshall, qui partage l’écran avec sa femme Tippi Hedren et leur fille née de cette union, rien de moins que Plastic Surgery Queen Melanie Griffith. Film de 1981 ayant étalé sa production sur plus de 7 ans, Roar prend forme au sein de la folle résidence familiale où les chats et chiens sont remplacés par des lions, tigres et guépards comme animaux de compagnie. De vraies bêtes pas très bien élevées et entourées d’humains, utilisées pour créer un film d’action. Pour l’histoire, la famille de Hank (Marshall) visite le manoir des bêtes sauvages, où ses proches constatent son absence et surtout la présence des animaux rois du royaume. Pour l’anecdote à ajouter, 70 membres de l’équipe ont été blessés, Melanie Griffith attaquée au visage, un réalisateur a la gangrène car trop mordu, un homme démembré et la liste continue… Un freak show plus grand que nature.

Festival Fantasia 
Du 14 juillet au 4 août 2015 | fantasiafest.com