+ Toutes les playlists

Les meilleurs DUMPLINGS de Montréal

Crédit photo : Christine Plante
Les meilleurs DUMPLINGS de Montréal
Ah, les dumplings. De merveilleux petits beignets fourrés qui nous transportent aux quatre coins de l’Asie en une seule bouchée.
 
Les dumplings sont une exploration culinaire en soi. C’est un terme générique, mais le principe est simple: de petites boules de pâte farcies au gré du chef. Les croûtes, les cuissons, les accompagnements et les garnitures sont infinis et varient d’une région à l’autre. Il y a bien sûr les gyoza, originaires du Japon, qui ont une bonne côte de popularité. Les Chinois proposent quant à eux plusieurs variétés, les wontons, les koutiens ou encore les jiaozi. Les népalais ont les momos, mais quand on y pense, les italiens ont les raviolis et les latino-américains, les empañadas !
 
Quand un principe fonctionne, il se répand plus facilement…
 
Voici donc notre TOP DUMPLINGS (asiatiques!) à essayer sans tarder.
 
À vos baguettes.
 
10. Oh! Dumplings

Voici une bonne adresse, en plein cœur du quartier chinois, pour qui veut du CHOIX. L’ambiance y est peut-être un peu austère – beaucoup trop d’éclairage, des menus plastifiés aux couleurs beaucoup trop fluos, ce qui donne des airs de cafétéria – mais les plats qu’on y sert sont tous savoureux et proposent des interprétations justes des grands classiques, avec un petit oumph surprenant, je dois dire. Le service y est aussi très sympa. 
 
Oh ! Dumplings | 1050, rue Clark | 514-861-1628

9. Café Mei

Les restaurants de la rue St-Laurent se succèdent, mais le Mei Café semble y avoir élu domicile depuis toujours. Bien des années avant la folie des isakayas, et même avant celle des sushis, le Mei proposait déjà ses Dim Sum, servis à même le plat de bambou dans lequel ils ont doucement cuit à la vapeur. Un classique indémodable.
 
Café Mei | 5309, boul. St-Laurent | 514-271-5945
 
8. Yi Pin Xiang
C’est certain qu'en visitant le Yi Pin Xiang, vous aurez l’impression de voyager. La Chine authentique se trouve à quelques pas du métro Du Collège, et tant qu’à se déplacer jusque-là, je conseille d’y aller en groupe : vous aurez ainsi l’occasion de goûter à toutes les délicieuses variantes de dumplings servis ici en petits tubes, comme des petits nems, fourrés de mille saveurs. Uniques à Montréal. Et une fois bien repus, votre sourire s’étirera encore un peu à la vue de la facture, époustouflante elle aussi.
 
Yi Pin Xiang | 735 Boulevard Décarie | (438) 500-0862

7. Dim Sum MTL

Je ne serais pas une vraie ambassadrice de la cuisine de rue sans vous parler de DIM SUM MTL. Ce petit camion, qui semble tout droit sorti d'une BD manga, a su gagner mon cœur avec ses délicieux dumplings. Ils sont dodus, très abordables et toujours frais. Depuis le « food truck », on se les enfile sur un banc de parc en solo ou en boîte à lunch, avec petite salade et riz.
 
Dim Sum MTL | Où les trouver 

6. Harbin
Ici, quand on commande des dumplings, il faut prévoir un bon quart d'heure avant de recevoir son plat. Tout est fait à la minute, on peut même observer les petites mains qui s’affairent à monter les assiettes à la commande, comme là-bas.

Harbin | 4801, boul. St-Laurent | 438-380-5607
 
5. Noodle Factory
Un autre grand classique de Chinatown, le Noodle Factory est toujours bondé, accueillant, délicieux. L’endroit n’accepte pas les réservations alors si vous pensez y aller sur l'heure du lunch, en semaine, tentez de vous pointer juste un peu avant midi, question de passer avant l’abondant peloton de gens d’affaires qui se présente quotidiennement avec une fervente fidélité. Et pour cause, tout ce qui ressemble à des nouilles ou à de la pâte est fait ici, à la main, et c’est frais tous les matins. 

Noodle Factory | 1018, rue St-Urbain | 514-868-9738 
 
4. Big in Japan

Les délicieux gyozas du Big In Japan font partie de mes grands favoris. Ne faites pas l’erreur de venir ici sans en commander une petite portion, soi-disant parce que la soupe Ramen vous faisait de l’œil. Ils sont INCONTOURNABLES. Frits, croustillants, farcis avec de la viande et de minuscules nouilles transparentes, ils sont couronnés d’une petite verdure et pataugent dans une sauce merveilleusement dosée : acidulée, sucrée, piquante et aromatique.
Big In Japan | 3723, boul. St-Laurent | 514-847-2222
 
3. Qing Hua
Si je ne connaissais pas cette adresse, c’est le genre d’endroit où JAMAIS je ne mettrais les pieds en mode «on va essayer», au hasard… On dirait que tout y est pour que l’on n’y soit pas: simili-demi-sous-sol douteux, menu poussiéreux, décor clairsemé, vieilles affiches de bières décolorées… Le genre de cadre qui pourrait tout aussi bien figurer dans le TOP annuel des restos les plus louches.  Or, sous ses allures peu invitantes se cache l’un des menus de dumplings les plus savoureux en ville. Ici, les petites boules bien dodues sont servies à la quinzaine, et sont remplies d’un délicieux bouillon qui éclate dans la bouche. Délicieux. Et pas cher du tout. Ce qui les rend encore plus merveilleux.
 
Qing Hua | 1676, ave. Lincoln | 438-288-5366
 
2. Trilogie

Voici une autre adresse qui mérite un (grand) détour. Bien que Le Trilogie soit situé sur le boulevard St-Laurent, c’est dans un tronçon de la Main à des lieues du Quartier Chinois que se trouve ce petit temple de la délicatesse. Honnêtement, à choisir entre les deux directions à partir du centre du boulevard, pour de délicieux dumplings, c’est dans le Nord que ça se passe ! On y sert les délicieux raviolis dans de grands bols, qu’on accompagne de l’une des 4 sauces maison, au choix. N’oubliez pas de goûter au thé à la rose et aux dumplings desserts, qui à eux seuls vaudraient leur place au sommet de ce palmarès.



Trilogie | 8521, boul. St-Laurent | 514-885-1038
 
1. Chinoiseries & Dumplings, traiteur dépanneur
Ce sont les meilleurs. Point. Je ne sais pas tout à fait ce qui les rend si extraordinaires – la fraîcheur irréprochable des aliments, l’ambiance bonne franquette d’un endroit tout simple et sans flaflas, les raviolis congelés à emporter pour un souper pas compliqué, ou peut-être encore ce divin bouillon, celui dans lequel baignent les beignets de la soupe wonton. Mais qu’importe, ce sont toutes d’excellentes raisons pour découvrir cette petite adresse pleine de saveur.
 
Chinoiseries & Dumplings | 4507, rue Chabot | 438-381-5883
 
Et pour finir en nostalgie… La recette des légendaires Koutiens du (feu) Tchiang Kiang.

Les plus âgés d’entre nous (dans mon cas, j’y ai passé mon enfance et mon adolescence) se souviendront du fabuleux restaurant Tchang Kiang. Un endroit chicissime, campé sur la rue Sherbrooke, où l’on venait se nourrir au milieu d’un faune très sélect de ministres, acteurs, intellectuels et autres personnalités racées, tout en savourant un menu traditionnel pékinois. Les koutiens figuraient tout en haut des spécialités de la place, et si l’on venait assez tôt, on pouvait même apercevoir l’équipe de cuisines les façonner autour de la grande table ronde, au centre du restaurant. Avant que l'établissement ne ferme ses portes, il y a maintenant 4 ou 5 ans, la propriétaire Siao avait eu la générosité de partager sa recette. Je vous la reproduis aujourd’hui, car c’est un trésor à conserver : c’est peut-être ma mémoire qui les sublime, mais il me semble que des koutiens aussi délectables, il ne s’en fait plus.
 
Via La Presse

Pour les dumplings
  • 1 kilo de laitue chinoise
  • 1 oignon haché très finement
  • 700 g. de porc haché
  • 1 c. à thé d’huile de sésame
  • 3 paquets de pâtes à raviolis chinois rondes et blanches (attention de ne pas prendre les pâtes à wonton, plus minces, plus jaunes et carrées)
  • sel
 
Pour la sauce
  • 4 c. à soupe de bouillon de poulet
  • 2 c. à soupe de sauce soja
  • ½ c. à thé de piment, au goût
  • 2 c. à thé de gingembre émincé
  • 2 ou 3 oignons verts hachés très finement
  • vinaigre de riz, au goût
 
Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients et laisser reposer.
 
Pour façonner les raviolis, faire bouillir la laitue chinoise pendant une quinzaine de minutes afin qu'elle ramollisse. Bien égoutter en déposant le tout dans une passoire avec un poids dessus, pour retirer le plus de liquide possible. Passer au robot culinaire avec l'oignon. Mélanger la laitue et l'oignon avec la viande hachée. Il ne faut pas que le mélange soit trop mouillé ni trop sec, c'est pour cela qu'il faut bien essorer la laitue. Ajouter une bonne pincée de sel. Répartir cette farce sur les pâtes à ravioli et replier la pâte pour en faire de petits chaussons en demi-lunes, que l'on colle bien avec un peu d'eau si nécessaire.

Cuire les dumplings en les déposant dans un poêle avec un peu d’eau, à couvercle fermé, pendant environ 10 minutes. Retirer l’eau, ajouter un peu d’huile végétale et faire griller à feu doux, jusqu’à ce que la base des dumplings soit bien dorée et croustillante.

Les raviolis se conservent durant plusieurs semaines au congélateur. 

Photos Christine Plante