+ Toutes les playlists

​Le meilleur et le pire de Jarry secteur Saint-Michel

Crédit photo : Olivier Boisvert-Magnen
​Le meilleur et le pire de Jarry secteur Saint-Michel
Laissée à elle-même aux alentours de Papineau, la rue Jarry reprend goût à la vie lorsqu’elle passe en dessous de l’autoroute 40 et qu’elle poursuit sa route dans le quartier Saint-Michel, jusqu’aux abords de Saint-Léonard. Avant-goût fragmentaire du meilleur et du pire.

Le meilleur

Jarry Deuxième
2590, rue Jarry Est
En plus de donner du boulot à des jeunes  aux prises avec une déficience intellectuelle, ce nouveau café-bistro mis sur pied par l’organisme Parrainage civique des Marronniers vaut le détour pour son décor épuré, sa belle terrasse, son ambiance cordiale et, évidemment, sa cuisine au menu relevé. On y retrouve pizzas Diavola (tomates fraîches et calabrese), végé-pâté, tataki de bœuf et saumon fumé du bistro. Un menu traiteur est également disponible.
Crédit : Courtoisie Jarry Deuxième / Facebook

TOHU
2345, rue Jarry Est
Fondée il y a maintenant 11 ans, la TOHU continue d’égayer Saint-Michel et ses alentours avec sa salle de spectacle circulaire et ses évènements hauts en couleur. Ici, l’art du cirque atteint des sommets de créativité incomparables, notamment par l’entremise du festival Montréal complètement cirque, qui aura lieu un peu partout dans la métropole en juillet prochain. De plus, l’organisme sans but lucratif prépare l’ouverture de sa nouvelle terrasse Bahut, à considérer fortement pour vos futurs 5 à 7. Lancement le 28 mai prochain.
Crédit : Mathieu Létourneau

Chez Milie
3183, rue Jarry Est
C’est curieux, mais les restos haïtiens ne se font pas si nombreux sur Jarry Est. Heureusement, le casse-croûte Chez Milie, ouvert depuis une dizaine d’années, rectifie le tir avec brio, en proposant des menus créoles typiques et savoureux très très abordables. Pour 7$, dégustez une énorme portion de riz créole avec poulet.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Autres arrêts incontournables 
La petite brocante (3216, rue Jarry Est) : articles usagés de toutes sortes, belle petite boutique.
O Cantinho (3204, rue Jarry Est) : les meilleures grillades portugaises du coin, sans aucun doute.
Parc du complexe environnemental Saint-Michel (2235, rue Michel-Jurdant) : en 2020, le complexe de 192 hectares sera le deuxième plus grand espace vert de toute la ville, après le mont Royal. Le parcours en vélo jusqu’à l’ancienne carrière Miron vaut la peine.
Addison (8018, 20e Avenue) : le king de l’électronique dans l’est de Montréal. Les vrais savent.
Kim Phat (3733, rue Jarry Est) : 30 rangées d’aliments asiatiques, fou comptoir de viandes, aquariums de poissons impressionnants, sélection de ramens incomparable.
 
Le pire

Les fautes d’orthographe du Kim Phat
Même s’il est très efficace pour ce qu’il a à offrir – ce qui veut dire à peu près tout ce qui existe dans les contrées asiatiques –, le Kim Phat se magasine très certainement une plainte de l’Association québécoise des accords grammaticaux.
Crédits : Olivier Boisvert-Magnen

Pour ceux qui aimeraient se gâter avec une bonne tranche de champignon.
​Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Ce qui risque d’arriver encore plus souvent si Trudeau devient premier ministre.
​Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Beaucoup trop de contrevenants condamnés par la ville
En regardant la liste des magasins d’alimentation condamnés par la gang de l’inspection des aliments de la Ville de Montréal, on finit par être pas mal découragés.

En tête de liste : le marché Kei Phat qui, en février dernier, a reçu quatre lourdes amendes d’environ 1000$ chacune. En gros, les proprios semblent avoir bien de la misère avec la température des produits altérables à la chaleur. Que dire également de la pancarte qui semble avoir passé à travers 3-4 guerres civiles.Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Pas trop loin, le restaurant Wing Phat, qui a récemment changé d’exploitant, a reçu deux amendes salées entre 2011 et 2014 pour des raisons de température et de conditions sanitaires inadéquates. Le nouvel exploitant aurait probablement dû changer le nom, mais bon, garde la tête haute bro.Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Aussi surprenant que ça puisse paraître, trois des coups de cœur préalablement mentionnés ont également reçu des amendes dans les dernières années : O Cantinho en 2013 pour propreté discutable, Chez Milie l’an dernier pour la même affaire et, de façon plus évidente, le célèbre Kim Phat, qui en a reçu trois dernièrement pour des raisons de température. Still, le poumon de veau a toujours l’air aussi succulent.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Le délabrement des rues connexes
Si vous trouvez que la rue Jarry manque d’action et de débris, sortez des sentiers battus et arpentez ses rues perpendiculaires. Au menu : des shops de mécaniciens au design décrépit.
Crédits : Olivier Boisvert-Magnen

Pour ceux qui cherchaient des cubes de glace féminins, c’est ici!
​Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Message d’intérêt général.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Bref, on se voit là samedi prochain.
​Crédit : Olivier Boisvert-Magnen