+ Toutes les playlists

5 shows à ne pas manquer au Festival TransAmériques 2015

Crédit photo : Age & Beauty Part 1 (© Ian Douglas)
5 shows à ne pas manquer au Festival TransAmériques 2015
Même si tu sais déjà que le FTA est LE festival où aller pour recevoir quelques claques d’originalité au visage, il est fort possible que tu ne saches aucunement quoi choisir. La programmation est un brin intense en termes de spectacles de théâtre et de danse qu’on veut vraiment voir. Mais comme on est de nature généreuse, on a décidé de l’éplucher et de te faire 5 suggestions.
 
1. Dancing Grandmothers 
Les 21 et 22 mai au Théâtre Jean-Duceppe

C’est quoi? Des vieilles dames coréennes qui dansent avec de jeunes interprètes sur des airs techno nostalgiques.
Pourquoi y aller? Pour l’aura de kitsch assumé, pour être témoin de l’excentricité de la chorégraphe Eun-me Ahn, pour voir des paysannes/coiffeuses/marchandes de l’autre bout du monde faire un doigt d’honneur au vieillissement et peut-être même pour partager une sortie culturelle avec ta grand-mère!
 
2. Tartuffe
Du 22 au 24 mai au Monument-National

C’est quoi? Une relecture théâtrale d’un classique de Molière sur l’acide!
Pourquoi y aller? Pour la jouissance de voir une œuvre poussiéreuse se faire revirer de bord par les artisans de la Schaubühne de Berlin, pour découvrir la superstar allemande Lars Eidinger (qui sera tatoué de versets de la Bible et qui s’avancera sur scène avec une chevelure christique et une attitude de vedette rock) et pour faire quelques comparaisons avec le système idéologique de l’époque et ceux d’aujourd’hui...
 
3. Polyglotte
Du 31 mai au 4 juin au Théâtre aux Écuries

C’est quoi? Une création jetant un regard caustique sur l’immigration et notre vision fantasmée du Canada et du Québec.
Pourquoi y aller? Pour le regard percutant et toujours pertinent du dramaturge Olivier Choinière, pour voir en action des non-acteurs immigrants fouler la scène pour la première fois, alors qu’ils apprivoisent tout juste le grand pays où ils viennent d’arriver et pour confronter nos idéaux avec la réalité.
 
4. Tauberbach 
Du 29 au 31 mai au Monument-National

Tauberbach ©Chris Van der Burght
C’est quoi? Une œuvre où la danse et le théâtre s’éclatent sur scène.
Pourquoi y aller? Pour quitter la banalité ambiante le temps d’une soirée, pour assister au (prévisible) quatrième triomphe d’Alain Platel et des Ballets C de la B au FTA, pour assister au sauvetage de la société schizophrénique, où les pulsions rivalisent avec les désirs pour nous faire perdre pied.
 
5. Age & Beauty Part 1: Mid-Career Artist/Suicide Note Or &:-/
Du 23 au 25 mai au Théâtre Prospero

C’est quoi? Un show de danse avec du fluo, du spandex et ben de la transpiration.
Pourquoi y aller? Pour assister à la confrontation entre l’expérimenté Miguel Gutierrez et le jeune Mickey Mahar, qui s’amusent à exacerber ce qui les dissemblent dans un marathon aérobique, pour avoir droit à une œuvre pop et brillante, pour sortir de la salle avec la furieuse envie de danser et de frencher l’humanité (dans l’ordre ou le désordre)! 

Festival TransAmériques
Du 21 mai au 4 juin 2015