+ Toutes les playlists

En voiture, le cannabis, tout comme l’alcool, augmente le risque d’accident

Il y a plusieurs personnes qui croient que fumer du pot avant de prendre le volant, c’est pas si grave.  Pourtant, autant l'alcool que la drogue augmentent le risque d'avoir un accident.
Que ce soit de la marijuana ou de la tequila, c’est dangereux de conduire avec les facultés affaiblies. Et ce n’est pas parce qu’on prend du pot que le policier ne pourra pas savoir que tu as consommé : toutes les drogues sont détectables.

Conduire après avoir consommé du cannabis est franchement dangereux et détectable. D’ailleurs, parmi les drogues détectées chez les conducteurs décédés à la suite d’un accident de la route de 2008 à 2012, c’est le pot qui revient le plus souvent, parce c’est la drogue la plus consommée. Tu ne veux pas faire partie de ces tristes statistiques.

Une chose est claire, le cannabis affecte pas mal les capacités motrices. Que ce soit le temps de réaction qui est plus lent (tes réflexes de chat prennent le bord assez vite après un joint), la difficulté de conduire en ligne droite (ce qui est pas pire dangereux pour les autres sur la route) ou la coordination de gestes qui devient problématique (éviter un obstacle sur la route? Oublie ça!), le cannabis a un effet nuisible sur la conduite automobile. Consommer et conduire, ça pourrait avoir de très graves conséquences. Même si on appelle ça une « drogue douce », on ne niaise pas. Au volant, c’est dangereux.

Certains diront que comme ils sont des utilisateurs fréquents, ça ne parait pas quand ils fument. Erreur!

Mettre 5-6 gouttes de Clear Eyes dans chaque œil ou se vaporiser d’une demi-tasse de parfum Axe pour camoufler l’odeur de fumée ne changera rien : les policiers sont formés pour détecter les conducteurs gelés et ces subterfuges ne les laisseront pas dupes. Ils savent reconnaître certains signes qui ne mentent pas et ont des tests bien précis qui permettent de reconnaître un conducteur aux facultés affaiblies. On a même préparé pour toi un texte qui présente quelques tests que les autorités pourraient te faire subir si tu te faisais prendre au volant après avoir consommé.

Donc, assure ta sécurité et celles des autres en ne prenant pas le volant après avoir consommé du pot. C’est une décision qui pourrait te sauver la vie.