+ Toutes les playlists

Francofolies 2015: une programmation sans grande surprise rehaussée par Louis-Jean Cormier et Fauve

Crédit photo : Bruno Guérin
Francofolies 2015: une programmation sans grande surprise rehaussée par Louis-Jean Cormier et Fauve
La programmation de la 27e édition des Francofolies de Montréal est officiellement lancée. Au programme de cette grande fête de la musique francophone qui se tiendra du 11 au 20 juin prochains : beaucoup d’artistes locaux et quelques pointures d’outre-Atlantique, mais pas de grande surprise.
 

La coqueluche de la chanson québécoise Louis-Jean Cormier sera de passage au Métropolis le 17 juin pour donner vie aux chansons de son plus récent album Les grandes artères. L’auteur-compositeur-interprète sera accompagné par sa bonne amie, Marie-Pierre Arthur.

En plus des évènements spéciaux déjà annoncés il y a quelques semaines (Piaf a 100 ans, avec notamment Daniel Lavoie et Yann Perreau, Reggiani, vous et moi, avec Isabelle Boulay, le spectacle symphonique Paris Tristesse de Pierre Lapointe et le couronnement de 30 ans de carrière de Marie-Denise Pelletier), l’illustre Gaspésien Kevin Parent viendra rappeler des bons souvenirs aux mélomanes en proposant en intégralité son album phare Pigeon d’argile, paru il y a déjà 20 ans.

Du rap et Fauve

Dans un genre un peu moins boomer, les Francofolies proposeront trois spectacles rap notables : le rappeur français Youssoupha le 13 juin au Métropolis, le nouveau roi du rap de la capitale Souldia le 12 juin au Club Soda et la légende vivante du hip-hop français JoeyStarr, accompagné de son sound-system mené par DJ Pone et Cut Killer, le 18 juin au Métropolis.

Très attendu, le collectif rock spoken word Fauve prendra place le 16 juin, également au Métropolis, le temps du spectacle Les Nuits fauves qui risque d’être très couru. Mention également aux auteurs-compositeurs-interprètes français Cali et CharlÉlie Couture qui prendront d’assaut le Club Soda, respectivement le 17 et le 20 juin.

Côté local, beaucoup de spectacles au menu, notamment Stéphanie Lapointe le 19 juin à l’Astral, Galaxie le 18 juin au Club Soda, Philippe Brach le 16 juin au Gesù et l’irrévérencieuse rencontre à ne pas manquer entre Pépé et sa guitare et Mononc’ Serge et sa contrebasse le 17 juin à L’Astral.

Petite déception : les spectacles de fin de soirée aux Katacombes, qui mettaient en vedette des artistes émergents, ne semblent pas être de retour. 

Les billets seront mis en vendredi midi. La programmation extérieure gratuite sera, quant à elle, dévoilée au courant des prochaines semaines. En espérant que Saulnier et sa bande nous réservent quelques bons coups. 

Plus d’infos.