+ Toutes les playlists

Ils étaient quatre : le récit d’une grosse soirée signé Soleymanlou

La genèse de Ils étaient quatre remonte à dix ans, lorsque Mani Soleymanloy était encore à l’École Nationale de Théâtre. Mani a alors eu l’idée de raconter l’histoire de quatre gars dans un party, mais pas n’importe quels gars. Il a choisi comme protagonistes ses amis Éric Bruneau, Guillaume Cyr, Jean-Moïse Martin et lui-même.  
 

(crédit : Jérémie Battaglia)

Dix ans plus tard, Mani Soleymanlou et Mathieu Gosselin ont retravaillé le texte de ce qui, au départ, devait être un exercice de vingt minutes, afin de créer cette pièce d'une heure et quart. Les quatre gars qui ont inspiré la prémisse de cette pièce n'ont pas manqué le rendez-vous et se retrouvent sur la scène de la Licorne afin de se donner la réplique dans leur propre rôle. Ensemble, ils nous racontent leur soirée, mais pas n’importe laquelle! « Une soirée qui sent le sexe », s’écrit le personnage de Mani d’entrée de jeu. Une soirée qui dérape. Les quatre personnages s’enfilent capsules de MDMA, cocaïne, shooters, et referont le monde parce que c’est toujours plus pertinent de parler de politique un verre dans le nez.
 
La mise en scène de Soleymanlou est parfois chaotique, mais toujours appropriée. Le tout est souligné par les éclairages d'Erwann Bernard, qui viennent adéquatement rythmer la proposition scénique. La musique frénétique choisie par Philippe Brault vient mettre le public dans une réelle ambiance de party.

Le texte est léger, drôle et pertinent. Les clins d'oeil à la carrière des acteurs sont multiples et bien placés. Par exemple, Guillaume Cyr qui parle de l'émission pour enfant 1, 2, 3 géant sous l'influence de drogue. Tout en humour, Soleymanlou trace le portrait des trentenaires d’aujourd’hui. Une génération qui a peur des compromis, qui fuit l’amour et qui préfère jouer aux jeux vidéos que d’avoir des enfants, mais surtout une génération qui sait fêter! 
 

(Crédit : Jérémie Battaglia)

Puisque Mani Soleymanlou aime faire les choses en grand et en plusieurs épisodes, Ils étaient quatre est le premier volet de la Trilogie Cocktail. Aucune date n’a été divulguée quant à la diffusion de Cinq à sept et Huit, soit le deuxième et le troisième volet de cette trilogie. Tout ce qu’on peut espérer, c’est que nous n’aurons pas à attendre trop longtemps pour la suite!


Ils étaient quatre
Théâtre la licorne
Du 9 mars au 3 avril – du lundi au jeudi 19h, vendredi 20h
Supplémentaires les samedis 14 mars et 21 mars à 16h

Tags: