+ Toutes les playlists

Les futures sensations électro montréalaises en vedette au deuxième Bass Camp

Crédit photo : Courtoisie Pomo / Facebook
Les futures sensations électro montréalaises en vedette au deuxième Bass Camp
Des producteurs montréalais de la relève ont été choisis pour participer aux ateliers, conférences et séances en studio donnés par des artistes renommés, dans le cadre du deuxième Bass Camp, qui aura lieu du 26 février au 1er mars prochains à Montréal.
 
Organisé par la Red Bull Music Academy, l’évènement, qui avait obtenu un succès notable l’an dernier, revient en ville pour mettre de l’avant les prochaines étoiles montantes de la scène électronique canadienne. 

Pendant 4 jours, l’académie réunira «plus de 20 artistes émergents provenant des quatre coins du pays pour assister à des ateliers et à des séances en studio» avec les têtes d’affiche de cette deuxième édition, Jacques Greene, Kevin Saunderson, BadBadNotGood et Dj Quik, qui profiteront de l’occasion pour également se produire en spectacle durant l’évènement.
 
Des 20 producteurs canadiens à participer, cinq sont montréalais. Membre du collectif ALAIZ, qui regroupe notamment Kaytranada, High Klassified et Dr. MaD, Da-P dabeatX propose un hip-hop instrumental aux basses lourdes, fortement influencé par son amour de jeunesse, les jeux vidéo. Également féru de hip-hop pesant, Nick Wisdom flirte également avec un R&B bien calibré entre moments plus sensuels et groove funk.
 
Plus connu que ses homologues, Pomo bénéficie déjà d’un rayonnement enviable, du haut de ses 42 000 abonnés sur Facebook. Son premier EP officiel, The Other Day, paru sous l’étiquette californienne HW&W Recordings, est un habile mélange entre house vigoureuse, funk des années 80 et rythmes hip-hop parfois expérimentaux.
 
Côté techno, Iron Galaxy et Seychelle sauront sans doute s’imposer grâce à leur sens du rythme implacable et leur vision mélodique audacieuse.
 

Des shows ouverts à tous
 
Les têtes d’affiche de cette deuxième édition offriront des prestations à Montréal durant l’évènement. Le producteur house montréalais Jacques Greene sera à la S.A.T. le 26 février prochain, tandis que le légendaire producteur hip-hop californien DJ Quik, qui a déjà travaillé avec 2Pac, Snoop Dogg et Kurupt notamment, sera au Belmont le lendemain.
 
Durant la Nuit blanche à Montréal, le samedi 28 février, le pionnier de la musique techno Kevin Saunderson sera de passage à l’Espace Reunion, dans le cadre d’un évènement spécial organisé par MUTEK. En clôture, le 1er mars, le trio jazz hip-hop torontois BadBadNotGood se produira au Théâtre Fairmount.
 
Pour plus d’infos, consultez le site du Bass Camp