+ Toutes les playlists

5 galeries d’art montréalaises qui font rayonner la métropole!

Crédit photo : Station 16 (Crédit: Bruno Guérin)
5 galeries d’art montréalaises qui font rayonner la métropole!
Depuis plusieurs années déjà, Montréal fait partie intégrante de la vie culturelle internationale. Que ce soit par son apport musical, son cinéma ou ses nombreux festivals, la métropole se compare avantageusement aux autres villes du globe. Toutefois, il est un aspect un peu plus méconnu de l’offre artistique qui mérite d’être mis en lumière: le monde des arts plastiques et visuels. Afin de vous mettre sur la piste, nous vous proposons cinq galeries montréalaises qui offrent des œuvres d’avant-garde. De quoi plaire aux néophytes, tout comme aux connaisseurs chevronnés.
 
1. Galerie Yves Laroche
Kevin Cyr, Hervé
Établie en 1991, la galerie Yves Laroche est un pilier du monde artistique d’ici. Se donnant pour mission de faire la promotion des artistes émergents — les talents locaux, tout comme ceux d’ailleurs —, la galerie met une emphase toute particulière sur des courants moins traditionnels, tels que le graffiti et le tatouage. Après avoir présenté la magnifique Égrégore l’automne dernier, Yves Laroche travaille actuellement sur un nouveau show qui débutera en avril prochain. Entre-temps, vous pouvez aller vous «rincer l’œil» en admirant les œuvres de leur collection privée.
 
2. Usine 106U

L’Usine 106U voit le jour en 2006 sous la forme d’un happening devant durer une semaine…  Neuf ans plus tard, on peut dire que la galerie vit la semaine la plus longue ever. En fait, c’est le succès inespéré de l’événement initial qui pousse Éric Braün, Karine Fournier et Mimi Traillette à fonder cette galerie autogérée qui se spécialise dans la figuration hors-norme. Punk rock et DIY, les expositions de la galerie regroupent des œuvres ayant à cœur de faire fi des barrières traditionnelles séparant les artistes et le public. L’exposition actuelle a pour titre Fausse-térité et rassemble une trentaine d’artistes.
 
3. Galerie C.O.A
Crédit: Steven Spazuk
Trônant sur la Main, la galerie C.O.A est un petit bijou présentant de magnifiques expositions regroupant des artistes d’ici et d’ailleurs. Suite au group show Play qui vient de prendre fin, c’est le Montréalais Steven Spazuk qui a l’honneur d’enflammer les murs de la galerie. Ce jeu de mots douteux fait référence à la technique du peintre, le fumage, qui consiste à déposer de la suie sur la toile à l’aide d’une flamme vive, pour ensuite l’étaler au pinceau. Autres Convictions et Interprétations est présentée jusqu’au 7 février 2015.
 
4. Station 16
Homer - Color, de Antoine Tavaglione
Station 16 voit le jour en 2008, sous la forme d’un atelier de sérigraphie spécialisé dans l’impression de textiles. Des collaborations toujours plus nombreuses avec des artistes locaux entament la mutation de l’organisme, qui se conclut avec l’ouverture de la galerie, située au 3523-27 St-Laurent. En collaboration avec Saintwoods et LNDMRK, Station 16 fonde aussi le festival Mural, qui tiendra sa troisième édition l’été prochain. La galerie présente, jusqu’à la fin février, l’exposition Frame, qui regroupe des artistes tels que 123Klan, Stikki Peaches et Antoine Tavaglione.

5. Fresh Paint Gallery
Artistes Cédric Taillon, Peter Farmer et James Farell (Crédit: Fresh Paint)
Mise sur pied en 2011 par la Convention internationale de graffiti Under Pressure, la galerie Fresh Paint est un espace d’exposition qui se donne aussi une mission éducative et événementielle. Visant à faire la promotion du graffiti et du street art, Fresh Paint propose des expositions de groupe, mettant en vedette des artistes d’ici et d’ailleurs. Avec des événements tels que Art Attack et le Marché Fresh Paint, la galerie s’assure de tisser des liens forts entre les artistes et un public toujours plus avide de création. Située au 256 Ste-Catherine Est, la galerie présente actuellement l’exposition Out For Fame