+ Toutes les playlists

L'ITHQ de Montréal offre un nouveau programme qui donne vraiment envie de devenir chef!

Crédit photo : Youtube | ITHQ
L'ITHQ de Montréal offre un nouveau programme qui donne vraiment envie de devenir chef!
L'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec est probablement l'école de cuisine la plus réputée de la province. Associée à la crème des chefs et des organismes de renom (Association Relais & Châteaux, Fairmont, Sandals Hotels & Resorts), l'établissement forme la relève depuis 1968. Face au mouvement constant de la scène culinaire et des attentes des restaurateurs, l'ITHQ a pris les devants et a créé un nouveau programme: la Formation internationale en cuisine et gastronomie. La semaine dernière, j'ai eu l'occasion de m'entretenir avec Pasquale Vari, en plus de recueillir quelques propos d'Hakim Chajar (diplômé ITHQ et chef du Laurea), les deux porte-parole de cette nouvelle formation. Sérieusement, si vous êtes légèrement foodie, ça donne envie de changer de branche instantanément et de réorienter sa carrière vers la cuisine.

Les particularités de ce nouveau programme sont multiples. Pour commencer, il faut savoir que la formation est axée sur des ateliers pratiques. Ceux qui favorisent une approche plus théorique n'y trouveront donc peut-être pas leur compte. Idéalement, les cours se donnent du lundi au jeudi, pour que les apprentis aient l'occasion de travailler dans un restaurant le vendredi et la fin de semaine. À travers les 3000 heures de formations, 4 stages sont prévus, dont un à l'étranger, dans un établissement étoilé Michelin, ou faisant partie du groupe Relais & Châteaux. Not bad.
Photo: Facebook ITHQ

Le but de ce nouveau programme est d'adapter la formation donnée au monde actuel. Il s'agit en quelque sorte d'une «mise à jour». Aujourd'hui, certains restaurateurs ne demandent plus nécessairement que leur chef ait reçu le cours «classique». Les étudiants doivent donc s'adapter. Ces derniers suivront un parcours qui leur apprendra tout ce qu'il faut savoir de la «haute cuisine»: ingrédients, techniques, choisir les aliments, développer un réseau de contacts, réaliser des présentations spectaculaires, en plus de bien connaître le marché et les attentes des consommateurs. Comme mentionné plus haut, on mise sur l'aspect pratique du métier. En plus des stages, on propose aux étudiants de participer à des événements gastronomiques de l'ITHQ et de ses restaurants affiliés, et même d'aller visiter des producteurs d'aliments et de produits locaux sur le terrain.

Photo: Pasquale Vari - gracieuseté de l'ITHQ

«Ce qui distingue l'ITHQ des autres écoles de cuisine québécoises, c'est en premier lieu, l'approche. Chez nous, on accueille moins d'élèves - on remplit moins les classes - mais on assure un encadrement plus présent. Chaque étudiant est suivi de près par toute l'équipe. On apprend à connaître l'élève, et si par exemple, on se rend compte qu'il n'est peut-être pas à sa place parmi nous, on est honnête avec ce dernier et on lui en fait part. La cuisine, c'est un métier de passion, ce n'est pas un art que tu peux faire à moitié. Notre but, c'est de transmettre nos connaissances et nos outils aux jeunes qui veulent se dépasser.» (Pasquale Vari, porte-parole et professeur)

Un programme de la sorte est extrêmement pertinent pour continuer de former une relève forte et créative, comme le dernier chef étoile de l'ITHQ, Hakim Chajar. Gagnant de la dernière édition de l'émission Les Chefs! et co-propriétaire du restaurant Laurea, ce dernier affirme que sans son parcours à l'institut, il ne serait pas où il en est aujourd'hui. «Je suis tatoué ITHQ. Je dois ma carrière de chef à la qualité de sa formation, aux passionnés que j’y ai côtoyés et à mes stages en France, en Californie et en Espagne. D’ici le 1er mars prochain, je fais un blitz pour encourager les jeunes d’ici à s’engager dans le nouveau parcours en gastronomie de l’ITHQ!»  (Hakim Chajar)
Photo: Hakim Chajar (gauche) - NIGHTLIFE.CA

Les admissions pour l'automne 2015 sont en cours, jusqu'au 1e mars. Les candidats ayant les meilleures chances sont ceux qui, en plus d'avoir empoché leur diplôme d'études secondaires, sauront transmettre leur passion à travers leur lettre de présentation. Si ce dernier a déjà un peu d'expérience en cuisine ou en restauration, c'est un plus.


Tentez votre chance!
Pour plus d'info sur le programme: Institut de tourisme et d'hôtellerie