+ Toutes les playlists

​Dépenses moyennes des ménages en 2014 : Outremont en tête, Montréal-Nord en queue de peloton

Crédit photo : Outremont - Wikipédia
​Dépenses moyennes des ménages en 2014 : Outremont en tête, Montréal-Nord en queue de peloton
La Ville de Montréal rendait public, hier, son classement économique concernant les dépenses des ménages des arrondissements montréalais en 2014. Encore une fois, on peut constater un important écart de richesse qui se perpétue entre certains quartiers de l’est et de l’ouest.

Grâce à son énorme bassin de population, c’est l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce qui arrive en tête concernant les dépenses de l’ensemble des ménages en 2014. En revanche, une fois la moyenne calculée, c’est évidemment Outremont qui prend le dessus, avec des dépenses de 105 628$ par ménage, soit près de 40 000$ de plus que la moyenne de l’ensemble de Montréal. En deuxième et troisième places, deux autres arrondissements de l’ouest (L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève et Pierrefonds-Roxboro) prennent place.

En fin de course, c’est Montréal-Nord qui est installé avec, en moyenne, des dépenses de 51 434$ par ménage en 2014. Deux des trois autres arrondissements de cette queue de peloton proviennent également du côté est de Montréal, soit Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. De leur côté, le Plateau, Ahuntsic-Cartierville, Saint-Laurent et Lachine figurent au milieu de ce classement projeté par Pitney Bowes, à partir d’une enquête de 2012 menée par Statistique Canada auprès de 17 557 ménages canadiens.

Le logement, principale dépense

Sans surprise, les dépenses liées au logement sont celles qui occupent la part la plus importante du budget des Montréalais, avec 20,7%, suivi de très près par l’impôt personnel, avec 20,6%. À ce niveau, l’arrondissement d’Outremont occupe encore la première place puisque chaque ménage envoie, en moyenne, 27,8% de ses dépenses annuelles au gouvernement.

Aux prises avec une population plus pauvre, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension termine au 19e et dernier rang au niveau de l’impôt, tout en s’agrippant à la première place au niveau alimentaire, suivi de très près par Montréal-Nord et Rosemont-La-Petite-Patrie. En moyenne, chaque ménage montréalais consacre 11,8% de son budget à l’alimentation.

Sinon, des arrondissements de l’ouest comme l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, Pierrefonds-Roxboro et Saint-Laurent doivent dépenser plus annuellement côté transport, étant donné leur situation géographique éloignée. En revanche, des quartiers plus autosuffisants, avec une vie de quartier dynamique, comme Outremont, le Plateau-Mont-Royal, Ville-Marie et Rosemont-La-Petite-Patrie ont des dépenses beaucoup moins élevées à cet effet.

Autres dépenses ???

24,5% des dépenses moyennes des Montréalais sont toutefois associées à d’autres sphères d’activités non répertoriées par l’étude. En tête, les ménages de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont-La-Petite-Patrie, LaSalle et Saint-Léonard accordent plus de 25% de leur budget de dépenses à autre chose que le logement, les vêtements, l’impôt, l’alimentation, l’éducation et, même, les loisirs.

Que renferme, d'ailleurs, cette définition de «loisirs» et, plus spécifiquement, de «Divertissement au foyer» ?

Une location de film ? Un paquet de cigarettes ? Une caisse de 12 ? Tirez vos propres conclusions.