+ Toutes les playlists

Agenda culturel: selfies d’animaux, toxicomanie montréalaise et strip-tease

 NIGHTLIFE.CA t’a concocté un horaire personnalisé d’idées de sorties pour épater la galerie.

Lundi: «MÉTRO, BOULOT, IMPRO!» On brise la glace avec le retour de la LNI au Club Soda. Il n’y a pas que les joueurs de hockey qui savent faire lever une foule. Les guerriers de la LNI sont redoutablement équipés pour faire rire et te transporter dans des contrées inexplorées. Gare aux rabat-joie. Tous les coups seront permis lors de ce match d’ouverture de la saison 2015 de la LNI. Vous avez envie vous aussi d’être le sujet de l’action? C’est possible grâce à l’expérience immersive de l’ONF intitulée Jusqu’ici. Réalisé par Vincent Morisset («Just A Reflektor» de Arcade Fire), ce film d’animation dont vous êtes le héros vous promet une marche en forêt des moins banales. Remarqué au festival Sundance, l’objet numérique vaut le coup d’œil.
Jusqu'ici de l'ONF
Pour les amateurs de name-dropping, retrouvez vos prefs Pablo Picasso, Salvador Dalí, René Magritte, Marc Chagall, Miró et Jean Cocteau dans leur intimité. L’exposition photographique Revealed créée en collaboration avec Olivier Widmaier Picasso, le petit-fils de Pablo Picasso, rien de moins, rassemble des clichés inédits de ces artistes, extraits des archives du Paris Match. L'expo est ouverte au public au Sofitel Montréal Le Carré Doré jusqu'au 27 mars.
 
Mardi: À voir: des portraits d’animaux dans des décors empruntés au romantisme, au modernisme et à une foule d’autres styles historiques. Égoportraits animaliers de Michael Caines à la Galerie Youn: une création fantaisiste explorant les selfies d’animaux. #animallove On continue en douceur mardi soir avec l’exposition graphique S O F T d’Alexandra Pelletier. À mi-chemin entre illusion et réalité, la jeune artiste propose un amalgame de paysages urbains et d’illustrations qui vous transporteront dans un songe éveillé. L’artiste vous convie à une formule 5@7 zen arrosée de thé et biscuits… Plus soft que ça, tu meurs! C’est à ne pas manquer dès 17h au 2075 Avenue McGill College.

Michael Caines et Megan MacDonald à la Galerie Youn 
On se sent d’attaque pour L’amour au temps de la guerre civile, un film intense qui nous plonge dans l’enfer de la toxicomanie à Montréal. Mettant en vedette Alexandre Landry, le réalisateur Rodrigue Jean braque son objectif sur le territoire des anges déchus, où vendre son corps est le seul moyen de survivre. «Un témoignage criant de vérité du mal-être de notre société» qui ne laissera personne indifférent.
 
Mercredi: Déjà le milieu de la semaine, ça passe vite quand on est cultivé! Envie de vous rebeller? Dana Gingras, chorégraphe originaire de Vancouver, vous propose une création anticonformiste. Somewhere Between Maybe est une performance haute en couleus et en accessoires, ce soir à 20h à l’Agora de la danse. Ce soir, c’est aussi le temps de se dévoiler. Félix-Antoine Boutin présente sa toute dernière création Dévoilements Simples (Strip-Tease) à La Chapelle, du 10 au 14 février. Plus que de la provocation, la pièce se veut une ode à la poésie du corps. #sexytime

La frénésie des Oscars va bientôt gagner du terrain. (Relisez nos prédictions!) Prenez de l’avance et assistez à la session de rattrapage organisée par le Cinéma du Parc. Le programme spécial d’une durée de deux heures vous permet de visionner tous les courts métrages en nomination. Parce que dans une conversation, ça se place bien, tsé…

Jeudi: Partant pour découvrir de nouvelles formes d’art? La production Des Pieds et Des Mains propose une adaptation du texte de Michel Marc Bouchard, Le chemin des passes dangereuses. Le résultat est un spectacle interdisciplinaire mélangeant danse contemporaine, gigue québécoise, théâtre et acrobaties. Ça va bouger! Du 5 au 28 février au Théâtre Prospero. Si vous ne l’avez pas encore vu, c’est votre chance de découvrir le drame montréalais Félix & Meira. Acclamé par la critique et récompensé du prix de Meilleur film canadien au TIFF, le long métrage met en lumière de façon inédite le choc des cultures yiddish et québécoise. Un film intelligent et émouvant de Maxime Giroux (Jo pour Jonathan).
Épopée Nord // Josée Lecompte
On finit en beauté avec la pièce Épopée Nord, un spectacle-réconfort à la sauce québécoise bien prononcée. Écrite par le duo farceur d’Olivier Morin et de Guillaume Tremblay, la pièce nous plonge dans un Québec futur fictif dans lequel Fred Pellerin a disparu! Lorsqu’il revient l’air ténébreux et sauvage, c’est pour livrer un message de guerre de la part des Premières Nations, avant de se lancer en bas du pont, live. Présenté au Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 21 février.

Bonne semaine culturelle!