+ Toutes les playlists

Brillantes et pratiques astuces de course pour l'hiver

Crédit photo : Émilie Deshaies
Brillantes et pratiques astuces de course pour l'hiver
L’équipe de Newad participera au 24h Tremblant du 5 au 7 décembre prochains. Et oui, pour la cause, ils oseront chausser leurs souliers de course malgré le froid. Tumbs up gang!

Afin de voir nos collègues franchir la ligne d’arrivée le plus rapidement possible, nous avons pensé leur donner quelques astuces pour courir en toute sécurité durant l’hiver.
 
1. Les foulées plus petites
Avec la neige, le verglas et même la pluie, il est difficile de savoir si la chaussée est glissante ou pas. Déjouez les risques de l’hiver avec des foulées plus petites. On n’est jamais trop prudent quand il s’agit de la glace!
 
2. Le vent, notre ennemi de départ et non de retour
Essayer de commencer votre course face au vent pour l’avoir dans votre dos au retour. Ça semble être un truc assez simple, pourtant on sous-estime souvent sa force et on surestime nos capacités. Ne prenez pas de chance, considérez le vent dans vos trajectoires et ne le laissez pas devenir votre pire ennemi.

 3. Le chrono à la maison
Il est temps de laisser votre orgueil de côté et d’accepter l’idée que votre course sera moins rapide. On n’a pas le choix, la chaussée est incertaine et le niveau de difficulté est bien plus élevé. Oubliez alors le chrono et fiez-vous davantage aux fréquences cardiaques pour évaluer vos résultats.

4. Les parcours en boucle
L’hiver, la température est imprévisible. Optez donc pour un parcours en boucle et ne vous éloignez pas trop de la maison. De cette façon, vous éviterez d’avoir une longue distance à parcourir s’il y a des intempéries. Par ailleurs, ce petit truc permet également de repérer les endroits glissants.

 5. La fontaine ou la bouteille
L’hydratation est primordiale lorsque vous courez de longues distances sous zéro. Même si vous ne ressentez pas la soif, sachez que les températures froides augmentent les risques de sécheresse et de déshydratation. Assurez-vous donc de boire de l’eau durant votre course.

6. Les plans aux oubliettes
C’est correct et même normal de déroger de vos plans durant la saison hivernale. Pensez au jour le jour. Si la température est trop froide ou le vent trop fort songez à reporter votre course ou à diminuer sa distance. L’hiver, vous devez être flexible!

7. L’habillement léger, mais en plusieurs couches 
La course hivernale n’est pas une excuse pour renouveler votre garde-robe. Et non, il n’est pas nécessaire de vous habillez en bonhomme Michelin pour courir dehors. Vous devriez simplement opter pour des vêtements ajustés en tissu synthétique. Portez un legging long doublé, un chandail à manche longue appelé seconde peau, un chandail manche longue style dry-fit qui permet de transférer l’humidité et un coupe-vent. Bien entendu, selon la température, ajoutez mitaines, tuque et cache-cou. Dans les pieds, une simple paire de bas et vos souliers de course font l'affaire.

Si vous désirez approfondir vos connaissance sur la course, nous vous suggérons les livres suivants: 

1. Courir au bon rythme, tome 1 de Jean-Yves Cloutier et Michel Gauthier
2. Courir au bon rythme, tome 2 de Jean-Yves Cloutier et Michel Gauthier
3. Courir Mieux de Jean-François Harvey


Avec toutes ces astuces, ne soyez plus "frileux" à l'idée de courir durant l'hiver. Fini les excuses et sortez respirer le grand air!
 
GO TEAM NEWAD au 24h Tremblant