+ Toutes les playlists

Restaurant Junior : vive la cuisine philippine dans Griffintown!

Crédit photo : Sophie Ginoux
Restaurant Junior : vive la cuisine philippine dans Griffintown!
Junior est un le nom du restaurant qu’ont ouvert, il y a moins de deux semaines, quatre amis philippins, dont les deux frères Toddy et Jojo Flores. Ici, on veut transmettre ce que la cuisine philippine de tous les jours offre de meilleur, et nous faire baigner dans cette culture multi-insulaire (plus de 7000 îles constituent le Philippines) lors de chaque visite. Le décor est donc à l’avenant, un peu comme si on rentrait dans un resto de quartier philippin : chaises en métal bleu pétant savamment élimées, tables gaiement bariolées de la même manière que les taxis et bus philippins, bébelles hétéroclites accrochées au mur, guirlandes de loupiottes qui servent de luminaires de plafond. Il n’y a en fait que la musique qui tranche avec le reste, car les frères Flores sont tous deux DJ dans la vie ― tout comme l’était leur père avant eux, d’ailleurs.
Crédit photo Sophie Ginoux
Toddy et Jojo Flores
Crédit photo Sophie Ginoux

Ah, la famille. Eh bien, elle est tricotée serré aux Philippines, tout comme l’appui de la communauté. Il n’est donc pas étonnant de voir plusieurs membres du clan Flores en salle et des tablées de Philippins dans le restaurant très family friendly qui vous accueille comme si vous étiez insulaire. Ça part bien l’expérience, surtout avec une bonne bière maison Jeepney (bus de type « tap tap » traditionnel), une blonde de caractère rafraîchissante et bien équilibrée. On peut aussi opter pour des vins sélectionnés par Dave Pendon, un des quatre propriétaires qui travaille pour l’agence Oenopole. Le menu nous dresse par la suite une petite série de choix aux noms pittoresques, héritiers d’une tradition culinaire qui mêle les influences asiatiques et hispaniques.
Crédit photo Sophie Ginoux

Nous nous laissons guider par nos hôtes et nous attaquons tout d’abord, armés d’une fourchette et d’une cuillère (on n’utilise pas de couteau à table aux Philippines) des lumpias, de bons petits rouleaux à la farce au porc et aux légumes plus fine que celle que l’on retrouve dans des egg rolls. Trempés dans une petite sauce salée-sucrée-citronnée, ils sont avalés en deux temps trois mouvements. Les Philippins aimant autant la viande que le poisson, ce qui peut être surprenant pour des insulaires, nous dégustons ensuite du tocino, des languettes de porc mariné dans du sucre brun, de la sauce soya et de la liqueur d’anis, ainsi que du palaboc, plat consistant de nouilles de riz, garni avec du porc croustillant, des crevettes et du calamondin (petite lime au goût de mandarine). Mais notre coup de cœur du repas est sans conteste l’adobo baboy, un classique philippin constitué d’épaule de porc braisé dans du vinaigre et de la sauce soya. Viande hypertendre et goûteuse, sauce si alléchante qu’on a tôt fait d’y plonger du riz, puis notre cuillère pour n’en laisser aucune goutte. Se régaler comme ça à moins de 15 dollars, c’est du bonheur à l’état pur!
Lumpias
Crédit photo Sophie Ginoux
Adobo baboy
Crédit photo Sophie Ginoux

Enfin, il reste une petite place pour goûter au cassave cake, un dessert au manioc et au lait de coco dont la texture se situe entre le gâteau du semoule et le flan, avec un arôme de coco discret.
Que dire de plus? Même le dessert avalé, on a encore envie de rester, juste pour le plaisir, dans ce lieu bigarré débordant de vie et franchement génial. On y retournera souvent!

Junior
1964, Notre-Dame Ouest, Montréal, H3J 1M8
514 944-8636
www.juniorsnackbar.com