+ Toutes les playlists

Une nouvelle application mobile qui suivra tous vos mouvements dans la ville bientôt disponible?

Crédit photo : STM Info
Une nouvelle application mobile qui suivra tous vos mouvements dans la ville bientôt disponible?
Dans le but d'améliorer la planification des transports en commun à travers Montréal, la ville songe à développer une application mobile qui permettrait de géolocaliser les utilisateurs. À l'aide d'un système GPS, on pourrait donc surveiller les mouvements et les déplacements des usagers de la STM. Selon vous, serait-ce une mesure pratique, ou creepy sur les bords? Seriez-vous prêts à vous faire «suivre» pour l'obtention d'un service plus efficace?

La ville de Québec l'a essayé récemment, et maintenant Montréal veut suivre le pas. D'un côté, il est vrai que l'utilisation de cette technologie pourrait sauver beaucoup de temps et de travail. Le processus habituel qui se répète tous les cinq ans - dans les grandes villes du Québec - consiste à créer un document après avoir mené une enquête détaillée des habitudes de déplacements des personnes, tous modes de transport confondus. Après avoir recueilli les informations, on peut venir en aide à la planification du transport en commun. En gros, un cheminement assez long et complexe.


Ce qui intéresse la ville, c'est l'enquête «origine-destination», mais aussi les changements de trajets fréquents des utilisateurs. Avec le développement des quartiers, des ouvertures de nouveaux établissements et la construction de nouvelles routes, un rapport tous les cinq ans peut rapidement devenir désuet. L'application permettrait donc de rester à l'affût des déplacements importants pour la population montréalaise et d'ajuster les transports en conséquence.

Aucune décision n'a été prise pour le moment. Les discussions sont toujours ouvertes, et on penserait même partager les données de l'application mobile entre plusieurs organismes: pas seulement la STM; mais aussi l'Agence Métropolitaine de Transport, le Ministère des Transports, la ville de Montréal, et plus encore.

Le tout reste à surveiller. Ce sera probablement un sujet chaud au colloque #VillesIntelligentes, qui se déroule cette semaine à Montréal.

Pour le moment, vous en pensez quoi? Une bonne ou une mauvaise idée cette app-là?