+ Toutes les playlists

Wilfrid sur Laurier : un nouveau resto-bistro dans le Mile-End qui remplace La Petite Ardoise

Crédit photo : Sophie Ginoux
Wilfrid sur Laurier : un nouveau resto-bistro dans le Mile-End qui remplace La Petite Ardoise
Michel Ross (anciennement Brunoise et Mas Cuisine), chef et copropriétaire du Wilfrid avec Zach Suhl, a toujours aimé la rue Laurier. « J’ai habité ce coin pendant sept ans et j’adorais l’ambiance qui y régnait. Ça a joué pour beaucoup dans mon choix. » Et son choix s’est porté sur La Petite Ardoise, une institution très populaire dans les années 1980’s, mais qui avait besoin d’un vent de renouveau. Ce dernier s’est accompagné d’un changement complet de décor, maintenant lumineux et ouvert, avec une approche minimaliste contrebalancée par les briques rouges des murs, le bois du plancher et des meubles, ainsi que quelques touches de couleur apportées par de beaux arrangements floraux. Simple, sobre et efficace.
Crédit photo Sophie Ginoux

On peut choisir sur place une table bistro pour un tête-à-tête, une table haute en petit groupe, ou bien l’accueillant bar. Et partout, on est bien servi par une équipe d’expérience. La carte des vins, entièrement composée d’importations privées à des prix non prohibitifs (certaines bouteilles sont à une trentaine de dollars), est encore courte, mais intéressante. Quant au menu, il est fidèle à la vision du chef Michel Ross et aux attentes de la clientèle bistro d’aujourd’hui, en jumelant huîtres à l’unité, des spécialités bistro phare comme les riz de veau (ceux de Ross sont très populaires depuis des années), ainsi que des plats saisonniers et quelques spéciaux variant selon les arrivages.
Crédit photo Sophie Ginoux

Le trait d’union entre ces propositions? Une cuisine qui mise sur l’équilibre des goûts, couleurs et textures. « J’aime quand tous nos sens et perceptions sont sollicités », explique le chef. Évidemment, automne oblige, c’est cette saison qui est privilégiée dans les assiettes avec une approche réconfortante. On se réchauffe donc le palais avec des croquettes de pommes de terre farcies d’une fondante sauce Mornay, servies sur une autre, onctueuse, de type rarebit (sauce au cheddar fort et à la moutarde), et vivifiées par la présence de tranches de radis marinés. Et le réconfort gourmand se poursuit avec un plat d’épaule d’agneau confit, ici effiloché et entouré comme un cigare par du chou de Savoie, puis encadré de pommes deux façons (en compote et en tranches) et de radis et échalotes marinés. La présence du Vadouvan (une sorte de curry français) annoncé est très discrète, mais le croquant des pommes et le côté acidulé des légumes marinés contrebalancent bien le côté fondant et enveloppant de la viande et du chou.
Croquettes de pommes de terre
Crédit photo Sophie Ginoux
Épaule d'agneau confit
Crédit photo Sophie Ginoux

Les desserts, faits maison, jouent aussi sur la saison, comme ce chou à la crème pâtissière, servi avec un appareil à la courge butternut, des tuiles de pralin aux graines de citrouille et une sorte de truffe au chocolat Dulcey (chocolat blanc caramélisé). Une très belle manière de finir ce repas et qui augure de beaux lendemains au Wilfrid sur Laurier. Découvrez-le!


Wilfrid sur Laurier
22, avenue Laurier Ouest, Montréal
H2T 2N8
514 495-4961
www.wilfridsurlaurier.com