+ Toutes les playlists

Le meilleur et le pire de Laurier Est

Crédit photo : Olivier Boisvert-Magnen
Le meilleur et le pire de Laurier Est
À l'inverse de son pendant ouest, l’avenue Laurier Est brille par son cachet modeste bien sympathique qu’on apprend à découvrir au fil des promenades. Aperçu non exhaustif du meilleur et du pire des commerces qui la bordent.

Le meilleur


Tri Express
1650, avenue Laurier Est
Considéré par plusieurs comme le meilleur restaurant de sushis à Montréal, le Tri Express épate sur tous les points, autant au niveau de sa cuisine fine, savoureuse et authentique que de son personnel efficace et de son décor éclaté, tapissé de trouvailles chez l’antiquaire et au marché aux puces.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Le Fromentier
1375, avenue Laurier Est
Ouverte depuis 1993, cette fromagerie/boulangerie artisanale fait le bonheur des habitants du Plateau grâce à sa carte des pains impressionnante, son choix de fromages imposant et son menu de sandwichs frais au goût du jour.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Le Fouvrac
1451, avenue Laurier Est
Dans le rang des épiceries fines dignes de ce nom, le Fouvrac demeure un incontournable, avec sa sélection abondante de chocolats, de cafés et d’huiles d’olive. Une institution du «paysage gastronomique montréalais».
​Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Lapin Pressé
1309, avenue Laurier Est
Reconnu pour son excellent café et ses grilled cheese, le Lapin Pressé a réussi en seulement une demi-décennie à s’imposer dans le quartier. 
​Crédit : Courtoisie Lapin Pressé

Autres arrêts incontournables 
Maître Gourmet (1520, avenue Laurier Est) : boucherie artisanale bien établie sur l’avenue.
Fous desserts (809, avenue Laurier Est) : l’un des meilleurs croissants de la métropole, de l’avis de plusieurs.
La Boîte Gourmande (445, avenue Laurier  Est) : cafétéria haut de gamme, sans être hors de prix, avec un menu axé plats cuisinés.
Chez Claudette (351, avenue Laurier Est) : la poutine la plus renommée pour les fins gastronomes éméchés du samedi à 3 heures 36 du matin.
Brasserie Laurier (266, avenue Laurier Est) : légendaire brasserie qui servait de plateau de tournage aux gracieuses scènes de pool de Watatatow. Mis à part un corps de sécurité aux décisions parfois questionnables et une clientèle de cégépiens échauffés, l’établissement reste un incontournable.

Le pire

L’implantation du Starbucks
« J’enrage que des chaînes commerciales s’installent sur notre territoire », lançait un Luc Ferrandez fâché noir en août 2011, quand le promoteur Aldo Construction avait proposé de remplacer le vaste emplacement du légendaire Vincent Sous-Marins par une SAQ et un café Starbucks, notamment.  Le copropriétaire du Fromentier, D’Arcy Desmarais, avait alors qualifié l’ensemble de ce projet de «cannibalisme». Depuis, peu de réactions, mais reste que le Starbucks ne fait toujours pas l’unanimité sur une rue où les petits cafés réussissent toujours à tirer leur épingle du jeu.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Le cul-de-sac troublant
L’avenue Laurier Est termine tout tristement, à quelques rues de l’avenue De Lorimier.
Crédits : Olivier Boisvert-Magnen

Un endroit idéal pour aller chiller.
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen
 
La file du Claudette le samedi à 3 heures 36 du matin
Bonne chance pour essayer de commander une poutine dans cette grande foire huileuse :
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

La surabondance de graffitis laids sur la façade du Toasteur
Les voici :
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

L’infographie WordArt dans la vitrine de la Brasserie Laurier
La voilà :Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

Le dessin d’un gars qui veut voler le nom du pont à Samuel de Champlain
Croyez-le ou non : l’homme le plus controversé de l’actualité dernièrement est représenté tout candidement sur la façade du restaurant Chez Claudette !!!Crédit : Olivier Boisvert-Magnen

BONUS :
Crédit : Olivier Boisvert-Magnen