+ Toutes les playlists

Ce qu'il y a dans le sac de la danseuse Anna Holmström de la tournée Red Bull Flying Bach à Montréal

Crédit photo : Red Bull Flying Bach 2014
Ce qu'il y a dans le sac de la danseuse Anna Holmström de la tournée Red Bull Flying Bach à Montréal
Qu’arrive-t-il lorsqu’on combine la troupe de danse quatre fois championne du monde en breakdance The Flying Steps au son de la musique classique du compositeur Johann Sebastien Bach? On obtient un spectacle qui transcende les courants artistiques à en couper le souffle (à en donner des ailes) évidemment!
 
Après une série de spectacles à guichets fermés à travers le monde, la tournée Red Bull Flying Bach se produira au Canada à Toronto et Montréal, dont quatre représentations au Théâtre Maisonneuve de la Place Des Arts de Montréal du 23 au 26 octobre.
 
Nightlife a eu la chance de s’entretenir avec Anna Holmström, une danseuse contemporaine suédoise invitée de la troupe,  qui a pris quelques instants pour répondre à nos questions.
 
Inscrite à des cours de gymnastique par sa mère alors qu’elle n’était qu’une enfant, Anna adorait danser et avait beaucoup d’énergie à revendre. À quatorze ans, elle quitte sa ville natale pour étudier à la Royal Swedish Ballet School et à Diambra Dance Education.
 
Lorsqu’on lui a demandé si elle devait adapter son style de danse pour le spectacle Red Bull Flying Bach, elle nous assure qu’elle n’avait pas besoin de le faire, car «  la danse est un moyen d’exprimer ses sentiments ou de raconter une histoire sans parler – c’est un langage très puissant si on se permet d’écouter ».
 
En faisant partie de la troupe The Flying Steps, Anna sent qu’elle a acquis sept frères. Ce qu’elle adore le plus? La possibilité de voir les quatre coins du monde, partager la danse à travers ce projet, échanger sur la danse et ses pensées sur la vie avec ses comparses, eux qui proviennent tous de différentes cultures et origines. 
 
Comme la jeune femme est constamment sur la route depuis les deux dernières années en raison de la tournée, on lui a demandé quels étaient les cinq articles dont elle ne pouvait se passer dans son bagage à main :
 
1. Une paire de bas "faits main" par sa grand-mère

« Pour ne pas avoir de blessures pendant nos longues journées, il m’est essentiel de garder mon corps au chaud. Les chaussettes faites à la main par ma grand-mère sont donc indispensables. »

2. Un livre

« J’adore lire, alors j’apporte toujours au moins un livre pour lire durant les longues heures de vol, au déjeuner ou lorsque je veux me détendre avant d’aller me coucher après une performance de nuit. La lecture est une forme de méditation pour moi, je crois. Ça me détend et je me sens moins stressée. »

3. Un Red Bull

« Le voyage et le décalage horaire peuvent être difficiles. Je m’assure toujours d’avoir un Red Bull dans mon sac quand j’arrive à destination pour me donner un regain d’énergie lorsque je dois directement aller dans une répétition ou une représentation. »

4. De la musique

« J'aime plusieurs styles! Un feel good comme la musique jazz le matin et du house ou du hip-hop si j’ai besoin d’énergie avant un show. » 

En ce moment, le iPod d'Anna joue:

Spring - Timbuktu
Nightshift - Commodores
För Livet - Timbuktu and Mapei
Stay with me - Sam Smith
Wicked Games - James Vincent, MC Marrow 

5. Un ours polaire en peluche

« Pour la chance! Mon père me l’a offert lorsque j’étais plus jeune. Ça me rappelle la maison et il fonctionne très bien comme oreiller! »

Pour en connaître davantage sur la tournée #FlyingBach, on peut les suivre sur Twitter: @RedBullMTL. Afin d'admirer les acrobaties d’Anna, on la suit sur sa page Facebook.