+ Toutes les playlists

5 raisons de te déplacer au festival SPASM

Crédit photo : Évelyne Brochu dans "The Nest" de David Cronenberg
5 raisons de te déplacer au festival SPASM
Treizième édition pour le festival SPASM. Événement de tous les possibles, qui passe surtout par le gore et l'horreur. Sans oublier des soirées thématiques pour tous les goûts, surtout ceux qui ont envie de rire du ridicule ou d'être figés de peur. On a remarqué les 5 éléments suivants qui pourraient te plaire: 

1. Une édition qui s’ouvre sous le signe du SEXE 

La première soirée de ce festival se déroulera sous l'influence du sexe. Du sexe partout, décliné de plusieurs façons. On présentera entre autres Cochemare de Chris Lavis et Maciek Szczerbowski (lire notre entrevue), un film avec différentes couches sensorielles auxquelles on ajoute une trame sonore signée Pat Watson. On est curieux aussi de voir SEXXX d'Izabel Grondin et DJ XL5, qui s'intéresse au sexe sur grand écran au Québec de 1949 à 2008. Paraît qu’on peut pas mal y voir de tout, en sachant où regarder. C’est la mission que se sont donnés les deux réalisateurs: trouver le plus de cul possible made in Québec. (Jeudi 23 octobre à 20h / Théâtre Plaza)

2. Total Crap 11

Deux gars, Simon Lacroix et Pascal Pilote, qui en sont à la onzième édition de leur soirée Total Crap pour nous présenter tout ce que la télé peut dégueuler sans gêne. Tout ça, dans le confort de notre salon. Les extraits projetés ne sont même pas disponibles sur Internet; peu de risques, donc, de t’être déjà tapé les meilleurs montages du pire de la tévé. Soirée de rires sur le mauvais goût qui peut flirter parfois avec le très bizarre. (Samedi 25 octobre à 21h30 / Club Soda)   

3. Trailer 4

Carte blanche à une gang de réalisateurs d’ici, qui présentent des bandes-annonces de films qui n’existeront jamais. Tout est permis. L’imagination poussée à son extrême, allant de joueurs de tennis tueurs à gages aux morts-vivants communistes. Pousser l’absurde toujours plus loin afin de rire encore plus fort. (Samedi 25 octobre à 19h / Café Cléopâtre)

4. Les Détraqués

Le titre de la soirée le dit, c’est ce qui sort de l’ordinaire et souvent de façon violente. Ça va être ton opportunité de voir sur grand écran un court signé David Cronenberg avec (boom!) Évelyne Brochu. The Nest est un plan-séquence de neuf minutes dans lequel une fille explique à son médecin qu'elle a un nid d’insectes à l'intérieur de son sein droit et souligne l'urgence de se le faire enlever. Il s'agit d'un retour pour le réalisateur à un monde qui lui est propre: horreur et science-fiction misant sur l'incomfort du corps humain. (Jeudi 30 octobre à 19h / Théâtre Plaza)

5. Party d’Halloween Old School

Si tu ne sais pas où donner de la tête cette fin de semaine-là ou que tu te cherches une soirée où danser costumé, note ça à ton agenda. Le concept du dance floor est pas pire et risque d'en rassembler pour tous les goûts. Soirée qui commence à 22h sous des influences sixties, et dont le beat sautera ensuite d'une décennie avec chaque heure qui passe. Évidemment, tu rentres là costumé ou tu rentres pas. (Samedi 1er novembre / Théâtre Plaza)

Festival SPASM 2014
Les 23, 24, 25 – 30, 31 octobre et 1er novembre | spasm.ca