+ Toutes les playlists

10 nouveaux restos à découvrir à Montréal

Crédit photo : NIGHTLIFE.CA
10 nouveaux restos à découvrir à Montréal
On le sait: on est choyé de vivre à Montréal. Il s'agit effectivement de l'une des villes dans le monde où tu peux trouver la meilleure bouffe et les meilleure restos qui existent. Cependant, c'est assez facile de perdre le fil entre toutes ces nouvelles ouvertures d'établissements et les tendances gastronomiques qui ne cessent d'évoluer. Voici donc un petit recap des dernières critiques restos publiées sur NIGHTLIFE.CA, au cours des dernières semaines. C'est le temps d'essayer ou ré-essayer ces endroits! Enjoy!


Ikanos«Ikanos, en grec, cela signifie « habile ». Et il faut l’être pour proposer une cuisine très personnelle qui tient moins compte des modes, que d’une certaine vision de la gastronomie. Constant Mentzas déteste en fait les raccourcis. Il propose une cuisine puisant ses racines tout autour de la Méditerranée, avec des touches voyageuses de-ci de-là.»
Pour lire la critique complète.


Pizzéria No. 900
«La pizzéria décline sa spécialité et quelques à-côtés à des prix très accessibles, et mise sur la qualité des produits qu’elle utilise comme des charcuteries importées d’Italie en vitrine (prosciutto, pancetta, huile de truffe, etc.) et des produits québécois frais comme la délicieuse mozzarella du Buffala de la ferme Maciocia.»
Pour lire la critique complète


Kyozon
«On peut rester au rez-de-chaussée pour profiter de la vue sur le bar et, par exemple, de la bento box, qui permet de manger un repas complet à 15$. Mais on vous recommande vraiment d’aller à l’étage pour vivre pleinement l’expérience du Kyozon, qui a aménagé un immense kaiten, ce tapis convoyeur de sushis et d’autres petites préparations nippones méritant à lui seul le déplacement.»
Pour lire la critique complète


Micro resto la famille« Au contraire, nous pouvons aller au marché tous les jours pour trouver les meilleurs produits locaux, tester plein de choses et faire beaucoup par nous-mêmes, plutôt que d’acheter des produits transformés. » La preuve est rapidement faite dès que nous voyons les premières assiettes se préparer sous nos yeux.»
Pour lire la critique complète


«La nouvelle carte fait aussi plus de place aux boissons – « Je suis un gars de bar, que voulez-vous », avoue Francisco en souriant -, sous forme de cocktails avec ou sans alcool aux influences asiatiques, de thés, de vins et spiritueux, ainsi que de bières, dont une bière blonde légère typiquement asiatique brassée spécialement pour le Hà par Boréal.»
Pour lire la critique complète

 

Laurea«Chaque assiette, préparée sous nos yeux dans la belle cuisine ouverte de l’endroit, est mûrement réfléchie. « Nous servons une cuisine axée sur les produits, de saison, avec des touches culturelles reflétant nos origines diverses, nos voyages et la mixité montréalaise », explique Hakim Chajar.»
Pour lire la critique complète


Brasseurs de Montréal«Côté cuisine, les plats se veulent simples, réconfortants et adaptés à tous les styles. Ils vont de la salade aux tartares, en passant par le fish and chips et la flammeküche. Notre coup de cœur du jour? La poutine au confit de canard, généreuse et savoureuse avec une sauce brune à la Black Watch. Nous avons aussi apprécié certains détails comme les mayonnaises maison en pot servies avec les assiettes.»
Pour lire la critique complète


Salamandre«Mais oui, comme la salamandre, ce petit lézard méditerranéen, vous y êtes! Le lapin de Stanstead est ainsi farci d’escargots, le carré d’agneau servi avec une compotée d’agneau aux anchois, et la raviole mêle les deux côtés de l’Atlantique en renfermant du crabe et des légumes d’été typiquement provençaux.»
Pour lire la critique complète


Rosewood«Nous en choisissons deux parmi la dizaine créés par Dan Lima, dont la marque de fabrique est la simplicité et l’utilisation de produits de qualité et le plus souvent locaux et organiques. Présentés sans extravagance, ils sont simples, oui, mais frais, équilibrés et nuancés. Une belle entrée en matière, surtout lorsque l’on sait que tous les sodas sont faits maison.»
Pour lire la critique complète


Le Billot«Première surprise : la signature créative. Chaque plat, de l’entrée au dessert, en passant par les cocktails, fait l’objet d’une recherche menée par le chef et son équipe. Ce fut notamment le cas pour le plat du jour que nous avons choisi, à savoir de gros pétoncles des Îles-de-la-Madeleine en croûte de noix de cajou...»
Pour la critique complète