+ Toutes les playlists

Ikanos : un homme et sa cuisine

Crédit photo : Sophie Ginoux
Ikanos : un homme et sa cuisine
Constant Mentzas n’a pas toujours voulu être chef. En fait, même avec un père maître d’hôtel et un frère chef pâtissier, il a travaillé plusieurs années dans le milieu du cinéma avant de replonger en cuisine. Mais on revient toujours à ses premières amours, alors il s’est lancé dans l’aventure du Tasso, un bar à mezze grec qui a reçu de très belles critiques. Puis, il a disparu pendant un an. On se demandait tous ce qu’il mijotait avant de le voir ouvrir récemment Ikanos, un beau resto sur la rue McGill à la décoration sobre, élégante et aux clins d’œil discrets à la culture méditerranéenne.
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

Ikanos, en grec, cela signifie « habile ». Et il faut l’être pour proposer une cuisine très personnelle qui tient moins compte des modes, que d’une certaine vision de la gastronomie. Constant Mentzas déteste en fait les raccourcis. Il propose une cuisine puisant ses racines tout autour de la Méditerranée, avec des touches voyageuses de-ci de-là. On retrouve donc sur son menu du traditionnel saganaki, un plat de fromage frit puis flambé à l’ouzo, ainsi que de la (délicieuse) pieuvre grillée, mais aussi une plus surprenante (et ô combien jouissive) assiette de rouget servi avec des tortellinis de fenouil à l’orange.
Pieuvre grillée, artichauts grillés marinés, pesto piment long vert et menthe
Crédit photo Sophie Ginoux
Rouget poêlé, tortellini de fenouil braisé à l'orange, fumet de poissons au safran
Crédit photo Sophie Ginoux

Pour définir son style, Constant Mentzas dit qu’il aime explorer les ingrédients et les contrastes. « Je veux aussi que mon menu soit à l’image de ma vision de la gastronomie, conviviale, saisonnière et propice au partage. » On peut y greffer l’honnêteté et une approche toute en nuances de chaque plat, notamment de cette entrée toute simple de bisque de crevettes, à la fois douce et un brin rebelle avec ses grains de maïs croquants au centre de l’assiette.
Bisque de crevettes au maïs
Crédit photo Sophie Ginoux

De belles découvertes à accompagner de l’intéressante sélection de vins du resto, qui explore le monde tout en rendant hommage à la Grèce, dont on connaît encore trop peu les bijoux viticoles. Enfin, puisqu’un peu de sucre en fin de repas, ça se prend bien, on termine cette plaisante expérience avec de petites mignardises fondant sous la dent. Et le sourire jusqu’aux oreilles.
 
Ikanos
112, rue McGill, Montréal
514 842-0867
www.restaurantikanos.com